Traduit par Pierre

Joe Biden entre en scène, côté gauche.

par David Carlin

samedi 11 mai 2019

Joe Biden, un démocrate, et catholique, est désormais en piste pour la candidature à la présidence des États-Unis. Ceci dans un élan pour « sauver ce qu’il appelle "l’âme" de l’Amérique ».

Il semble considérer qu’il existe, opposées l’une à l’autre, deux idées (plus ou moins platoniciennes) de l’Amérique, la bonne et l’erronée. J’imagine qu’il se voit détenteur de la bonne, ses vues étant symboliques de la véritable Amérique, alors que selon lui Donald Trump et ses idées sont le symbole d’une Amérique plongée dans l’erreur.

Si Biden devient le candidat démocrate, il devra, évidemment, adopter et défendre les croyances et les valeurs couramment défendues par le Parti Démocrate, et ces croyances et valeurs comportent :

1 – L’avortement est pour l’humanité un droit fondamental.

2 – Le comportement homosexuel est une bonne attitude pour les gens nés ainsi, et quiconque le réprouve est un homophobe "batracien de bénitier".

3 – Le mariage de même sexe fait partie des droits fondamentaux de l’homme.

4 – Grâce à la théorie de consubstantialité, la Constitution des États-Unis protège les droits de l’homme, et il appartient aux cinq membres de la Cour Suprême des U.S.A. De décider ce qui est ou n’est pas un "droit de l’homme".

5 – Les blancs qui ne sont pas de gauche sont presque tous racistes.

6 – Un devoir fondamental du gouvernement des U.S.A. consiste à protéger ceux d’entre nous qui sont le plus opprimés, c.à d. les noirs ou issus d’autres races, les femmes, les immigrés clandestins, les Musulmans, les homosexuels, les "trans-genre" et les criminels (y-compris les trafiquants de drogue) qui n’ont pas commis de crimes violents.

7 – Si les droits des communautés religieuses ou des religieux vont à l’encontre de ceux des personnes citées au § 6, ils doivent céder le pas à ces dernières.

8 – Si les droits des parents vont à l’encontre des droits de leurs enfants "trans-genre", les parents doivent céder à ces enfants.

9 – Presque tous nos problèmes de société peuvent être résolus, ou, pour le moins, atténués, par l’action du gouvernement fédéral.

Si quelqu’un imagine que c’est une odieuse description des convictions du système Démocrate rédigée par un adversaire de tout temps des Démocrates, permettez que je dise au lecteur que j’ai eu fort longtemps des liens très serrés avec les Démocrates. Je crois me rappeler m’être senti Démocrate dès l’âge de 8 ans, mon père m’expliquant : « Les Républicains, c’est le parti des riches. Les Démocrates sont le parti des pauvres, comme nous. »

Dans ma vie active, je me lançai en politique dans mon État d’origine, Rhode Island. J’ai siégé douze ans (1981 – 93) élu Démocrate au Sénat de l’État, dont deux ans "Chef de la majorité". En 1992 j’ai échoué, alors candidat Démocrate de Rhode Island à la Chambre des Représentants.

À cette époque il était évident que mon parti s’était rangé parmi les "Pro-Avortement". Cependant, étant Démocrate "Pro-Vie" je persistais à souhaiter le renversement du mouvement anti-Chrétien. Ce qui se révéla utopique.
Les adversaires de la Chrétienté ont peu à peu dominé l’idéologie du parti. De l’avortement ils sont passés à l’homosexualité puis au mariage de même sexe, plus récemment ils se dirigent vers le "Trans-Genre" et prochainement, c’est quasi-certain, ils s’intéresseront au suicide assisté, euthanasie désirée, puis, plus tard, involontaire. C’est à regret que je le déclare, mon cher et vieux parti est devenu un parti athée anti-Chrétienté. C’est le parti de Biden, et s’il n’adopte pas ses valeurs, il ne sera pas intronisé candidat.

On pourra bien me contredire, soulignant qu’actuellement le Parti Démocrate compte nombre de Chrétiens ; Il est loin de ne compter que des athées dans ses rangs. Vrai... et alors ?

Bien des gens qui se considèrent comme à la fois Chrétiens et Démocrates sont de grands naïfs qui croient que leur parti portant le même nom qu’au bon vieux temps de Franklin D. Roosevelt ou de John F. Kennedy est toujours tel qu’il était. Ils ne comprennent pas, ou s’interdisent de comprendre, combien leur parti a radicalement changé.

Mais ce sont des adhérents, non des dirigeants. Le parti est idéologiquement entre les mains de personnes qu’on pourrait qualifier de "Progressistes Séculiers". Ces gens sont athées, ou quasi-athées. Par "quasi-athées" j’entends agnostiques, indifférents à la religion, et Protestants "de gauche" (à l’opposé des Protestants Évangélistes).

Si les "Protestants de gauche" sont Chrétiens, ce n’est que selon une acception "Pickwickienne". Voici plus d’un siècle que les Protestants "de gauche", suivant une tentative pour "sauver" la Chrétienté au profit de gens doués d’une mentalité moderne, se sont débarrassés, élément après élément, des croyances Chrétiennes.

Ayant évacué presque tous les principes de Nicée, ils ont plus récemment, touchés par la révolution sexuelle, abandonné toute la moralité sexuelle traditionnelle Chrétienne ainsi que l’ancien tabou Chrétien sur l’avortement. À présent, le Protestantisme de gauche, pas encore athée "à plein temps", est bien plus proche de l’athéisme que du Christianisme traditionnel.

Le Catholicisme "de gauche", suivant la même pente, a démarré plus tardivement que le Protestantisme "de gauche", et n’a pas avancé aussi loin que son aîné sur le chemin de l’athéisme. Son premier projet à présent : faire renoncer par l’Église à son archaïque condamnation de l’homosexualité. Selon toutes les apparences il a rencontré un succès considérable non seulement auprès de laïcs, mais aussi de nombreux prêtres et de quelques évêques.

Quand Joe Biden tente d’exploiter le "fait" qu’il est Catholique, il faudrait voir combien d’évêques Catholiques dénoncent son hypocrite exploitation de la foi. Si une telle dénonciation est quasi-universelle, ce sera le signe que l’Église d’Amérique est en voie de guérison. Sinon, ce sera le signe que nous sommes encore engagés sur la mauvaise pente.

Pour ma part, je ne suis guère optimiste.

https://www.thecatholicthing.org/2019/05/03/enter-joe-biden-stage-left/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.