Semaine du 29 Novembre au 5 Décembre 2020

Ire semaine de l’Avent

par le Père Michel Gitton

vendredi 27 novembre 2020

© Pascal Deloche / GODONG

Ire semaine de l’Avent (Année B)

Dimanche

1. Jésus qui est la réponse de Dieu à notre appel déchirant : « Ah si tu déchirais les cieux et si tu descendais » (Isaïe 63, 16b-17.19b ; 64, 2b-7).

- Adorons le Dieu qui répond à l’appel.

Point spi : continuons de crier vers lui notre attente.

— 

2. Jésus qui reviendra remplir toutes les promesses (1 Corinthiens 1, 3-9).

- Adorons le Dieu fidèle qui ne nous a pas trompés.

Point spi : ne nous relâchons pas en nous disant que c’est trop long et que rien ne viendra.

— 

3. Jésus qui est parti en voyage, mais non sans avoir fixé à chacun sa tâche, qu’il doit accomplir fidèlement jusqu’à son retour (Marc 13, 33-37).

- Adorons le Dieu imprévisible qui ne nous dit pas le jour de son retour.

Point spi : gardons notre créneau.

— 

Lundi 30 Novembre 2020 : FÊTE DE SAINT ANDRÉ, APÔTRE

1. Le « Premier Appelé » : celui que Jésus a discerné le premier, qui a une place à part, qui n’est pas celle de son frère Pierre.

- Adorons la gratuité du choix de Dieu, Jésus qui ne cesse d’appeler de façon différente les uns et les autres.

Point spi : sachons remercier ceux qui nous ont mis sur le chemin du Christ.

— 

2. Le serviteur inutile : celui qui signale les « cinq pains et deux poissons » lors de la multiplication des pains (Jean 6, 8), humble instrument du miracle.

- Adorons la liberté des interventions de Dieu, Jésus qui met en œuvre des collaborations variées pour faire son œuvre chez nous.

Point spi : ne refusons pas notre concours quand Dieu nous sollicite.

— 

3. Le disciple du Crucifié : celui que Jésus a marqué d’emblée du signe de Sa Croix.

- Adorons la fidélité de Dieu, Jésus qui accompagne ses serviteurs jusqu’au bout et leur permet de donner vraiment leur vie.

Point spi : n’ayons pas peur de la croix, c’est elle qui nous porte !

— 

Mardi (Isaïe 11, 1-10)

1. « Sur lui reposera l’Esprit ». Il est le Messie, plein de l’onction du Saint Esprit, ses interventions toujours justes, toujours droites.

- Adorons le Messie auréolé de l’Esprit du Père.

Point spi : demandons l’aide de l’Esprit dans l’exercice de nos responsabilités.

— 

2. « Il jugera les petits avec justice ». Juger = rendre justice, délivrer … c’est la fin de la loi du plus fort, de l’oppression due aux lois de la guerre et celles du marché.

- Adorons le Libérateur qui défait les chaînes injustes.

Point spi : ne nous résignons pas trop vite devant les prétendues nécessités du monde, faisons preuve d’inventivité.

— 

3. « C’est un petit garçon qui les conduira ». Renversement, c’est le plus faible qui entraîne toute la colonne, le petit Jésus qui dompte les fauves.

- Adorons l’Enfant-Dieu qui est déjà le maître du monde.

Point spi : sachons demander l’avis des jeunes comme celui des gens âgés.

— 

Mercredi (Isaïe 25, 6-10a)

1. « Ce jour-là, le Seigneur préparera pour tous les peuples sur sa montagne un festin de viandes grasses ». Il y aura un jour comme cela, pour tous les peuples, c’est cela qu’Il a voulu, dès le début…

- Adorons le Seigneur qui a désiré d’un grand désir partager la Pâque avec nous.

Point spi : ouvrons nos cœurs à toutes les cultures, à tous les peuples de la terre.

— 

2. « Il enlèvera le voile de deuil qui enveloppait tous les peuples ». La mort n’est pas là pour toujours, un jour Il en viendra à bout.

- Adorons le grand Combattant, qui s’est mesuré à ce dernier ennemi qu’est la Mort.

Point spi : ne nous résignons pas aux malheurs du monde, comme si ça devait durer toujours.

— 

3. « Il essuiera les larmes de tous les visages ». La souffrance des enfants, des hommes, des femmes, des vieillards, ce n’est pas pour Lui un accident de l’histoire, une péripétie négligeable au vu du résultat.

- Adorons l’Ami plein de compassion pour les peines et le deuil.

Point spi : sachons consoler les cœurs brisés.

— 

Jeudi (Isaïe 26, 1-6)
+ Saint François Xavier

1. « Le Seigneur a mis pour nous protéger muraille et avant-mur ». Jésus qui sait notre besoin de stabilité, notre fragilité foncière. Ses bras : notre abri sûr contre les menaces de l’Ennemi.

- Adorons Celui qui est notre Ami, si sûr, si solide.

Point spi : tenons bon dans nos résolutions.

— 

2. « Qu’elle entre, la Nation juste ». Jésus qui nous ouvre toutes grandes des possibilités nouvelles et vraiment incroyables, qui nous fait entrer dans ses palais d’une inimaginable beauté.

- Adorons Celui qui est la Porte des brebis.

Point spi : secouons nos habitudes, cherchons des pistes nouvelles pour avancer.

— 

3. « Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs ». Jésus qui confond les orgueilleux, renvoie les riches les mains vides.

- Adorons Celui qui est la Fierté d’Israël, qui défend l’honneur des pauvres.

Point spi : soyons solidaires de ceux qu’on méprise.

— 

Vendredi (Isaïe 29, 17-24)

1. « Les sourds entendront … quant aux aveugles, leurs yeux verront ». Près de Jésus, les handicaps peuvent cesser, on retrouve un regard clair, on se débouche les oreilles.

- Adorons Celui qui, de ses mains divines, a touché les yeux et les oreilles malades.

Point spi : apprenons à entendre dans le silence la voix du Seigneur.

— 

2. « Les humbles se réjouiront, de plus en plus, dans le Seigneur ». Une aventure offerte aux humbles, pas une simple évasion : avec Jésus une vie nouvelle qui commence.

- Adorons Celui qui nous prend par la main pour nous entraîner, nous réconforter.

Point spi : réveillons notre désir de joie.

— 

3. « Les esprit égarés découvriront l’intelligence ». La conversion est possible, on peut reprendre, avec Jésus, le chemin.

- Adorons Celui qui nous rend intelligents à son seul contact.

Point spi : méfions-nous de nos conclusions hâtives, laissons-nous redresser.

— 

Samedi (Isaïe 30, 19-21.23-26)

1. « Quand tu crieras, le Seigneur se penchera sur toi ». Jésus qui se penche, comme une mère vers son enfant qui a un gros chagrin, comme le Samaritain qui ne passe pas distraitement près de celui qui souffre.

- Adorons le Passant qui s’arrête pour nous.

Point spi : ne soyons pas sourds aux plaintes des autres.

— 

2. « Le Seigneur pansera la blessure de Son peuple ». Avec quel soin il lave, oint, bande la plaie !

- Adorons le divin Infirmier que ne dégoûte aucune plaie purulente.

Point spi : ne dérobons pas notre plaie à Son regard.

— 

3. « Tes oreilles entendront celui qui te dira : voici le chemin, prends-le ». Jésus qui nous parle à l’oreille, qui vient nous indiquer la bonne route.

- Adorons le Maître intérieur qui nous parle et qui nous guide.

Point spi : discernons les mouvements qu’Il suscite en nous.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.