IL FAUT SAUVER l’ORGUE d’ABBEVILLE ! UN CHEF D’ŒUVRE DE L’ART FRANCAIS

dimanche 10 février 2013

Le XXe siècle n’a pas épargné Abbeville qui, lors des deux conflits mondiaux, a été durement touchée et en grande partie détruite. L’église Saint-Vulfran fut l’un des édifices les plus atteints pendant les bombardements du 20 mai 1940. Ce jour-là, la collégiale vit le martyr, ses voûtes s’effondrent, ses vitraux explosent, les stalles, l’autel et ses orgues remarquables brûlent.

En conséquence, l’orgue de l’église Saint Jacques d’Abbeville, construit au début du XXe siècle par le réputé facteur d’orgues français Charles Mutin, successeur du célèbre Cavaillé-Coll, est l’un des rares instruments rescapés de cette période. C’est une œuvre d’art unique, construite par l’un des plus grands facteurs d’orgues français du début du XXe siècle. Cet instrument de musique a miraculeusement survécu à deux guerres.

Doté d’un décor somptueux (magnifique buffet néo-gothique), d’une partie musicale et technique de qualité, il est dans son domaine aussi remarquable et précieux que les œuvres majeures des peintres, sculpteurs et architectes français du début du XXe siècle.

Pour des raisons de sécurité, l’église Saint Jacques, fermée depuis plusieurs années, va être détruite.

Cette destruction a déjà commencé.

Chef-d’œuvre en péril, élément majeur du patrimoine français, au même titre que les œuvres de Camille Claudel et Alfred Mannessier qui enrichissent les collections du musée d’Abbeville, cette œuvre d’art mérite que tout soit entrepris pour la sauver et la conserver, comme on le ferait dans ces circonstances pour toute œuvre d’art.

Nous demandons à toutes les parties prenantes et les responsables de prendre la mesure de ce chef d’œuvre et de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour sa préservation et sa transmission aux générations futures.

Le sauvetage c’est maintenant !

Chers amis, demain il sera trop tard. L’église St Jacques d’ABBEVILLE est déjà en partie détruite. Les pelleteuses sont à l’œuvre depuis deux jours.

Il faut sauver l’Orgue MUTIN de 1906.

Plusieurs d’entre nous se mobilisent pour sensibiliser les responsables locaux

Pour faire pression sur la mairie, un collectif contre la destruction de l’église a été monté. À sa tête, Michelle Delage est amère. « L’église est déjà à moitié détruite, donc on ne peut plus faire grand-chose. Malheureusement j’ai appris ce matin que la destruction continuait. C’est un simulacre de démocratie qui va avoir lieu ce soir. »

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/La-mairie-d-Abbeville-pourrait-decider-de-demolir-une-eglise-delabree-_NP_-2013-02-07-908630

LISTE DES RESPONSABLES A CONTACTER SI VOUS VOUS SENTEZ CONCERNÉS

Mairie d’ABBEVILLE

A l’attention de M. Nicolas DUMONT, maire d’Abbeville

Cabinet du maire

Envoyer à lysiane.casteleyn@ville-abbeville.fr.

M. Michel Crespel, directeur général des services

michel.crespel@ville-abbeville.fr

Madame Marie Noëlle Robin, secrétaire générale

mn.robin@ville-abbeville.fr

Madame Virginie Perrée, responsable communication

virginie.perree@ville-abbeville.fr

Service du patrimoine

patrimoine@ville-abbeville.fr

Bâtiments

georges.roussy@ville-abbeville.fr

Bureau d’études

jean-marc.demoulin@ville-abbeville.fr

Amis du musée d’Abbeville

amismuseeabbeville@gmail.com

Direction régionale des affaires culturelles de Picardie

Directeur adjoint jean-michel.treguer@culture.gouv.fr

conservateur régional marianne.sauvage@culture.gouv.fr

conservateur régional jean-luc.collart@culture.gouv.fr

conseiller musique christine.dogny@culture.gouv.fr

architecte des bâtiments de France jean-luc.guenoun@culture.gouv.fr

Préfecture de la Somme

M. Jean-François CORDET, Préfet de la Somme

pref-courrier@somme.gouv.fr

Directeur de cabinet du Préfet

thomas.lavielle@somme.gouv.fr

Sous Préfecture d’Abbeville

A l’attention de M. Philippe Dieudonné, sous-préfet

sp-abbeville@somme.gouv.fr

Diocèse d’ABBEVILLE

Evêque Monseigneur Jean-Luc Bouilleret

eveque@diocese-amiens.com

Vicaire Général Abbé jean-Paul Gusching

vicaire-general@diocese-amiens.com

Curé d’Abbeville : Abbé Jean-Louis Brunel

jlb.80@orange.fr

service-informatique@diocese-amiens.com

et Fax 03 22 92 77 25

CONSEIL GENERAL DE LA SOMME

Président M. Christian Manable

contact@somme.fr

— -

envoyer un message au journal LE COURRIER PICARD

http://www.courrier-picard.fr

— -

Envoyer un message au journal LE JOURNAL D’ABBEVILLE

Ce vendredi 8 février en début de matinée, la place Saint-Jacques résonnait au bruit des meuleuses, tels des cris de souffrance émanant de l’église à l’agonie. Des ouvriers de l’entreprise Apinor poursuivaient la préparation de la démolition de l’édifice en enlevant les tôles qui avaient été installées sur le toit suite aux dégâts causés par la tempête de 2004.

Ce, sous les yeux de plusieurs riverains assistant avec tristesse à la scène et badauds immortalisant cet instant à l’aide de leur appareil-photo.

http://www.lejournaldabbeville.fr/2013/02/08/flash-des-cris-a-leglise-saint-jacques/

http://www.lejournaldabbeville.fr/2013/02/07/flash-la-demolition-de-saint-jacques-continue/

— -

Abbeville, blessé par la décision de démolition, le curé s’étonne

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/02/abbeville-bless%C3%A9-par-la-d%C3%A9cision-de-d%C3%A9molition-le-cur%C3%A9-s%C3%A9tonne.html


http://www.orgue-en-france.org/

http://orguesfrance.com/

Pour toute initiative en faveur des orgues en France, prendre contact avec

philippe.lefebvre.organiste@wanadoo.fr

Thierry Adhumeau : boellmann-gigout@wanadoo.fr

Messages

  • Et pour les vitraux, qu’est-ce qu’ils ont décidé ? Ce ne sont peut-être pas des chefs-d’œuvre comme l’orgue, mais on n’en fera plus jamais des comme ça !

    Charles

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.