Semaine du 6 au 12 Décembre 2020

IIe semaine de l’Avent

par le Père Michel Gitton

vendredi 4 décembre 2020

© Catherine Leblanc / Godong

IIe semaine de l’Avent (Année B)

Dimanche

1. Jésus qui vient « consoler » son peuple, lui redonner courage (Isaïe 40, 1-5.9-11).

- Adorons le Messie qui a soin des pauvres de son peuple.

Point spi : confions-lui nos maux.

— 

2. Jésus qui vient l’aider à rester vigilant, à ne pas s’endormir (2 Pierre 3, 8-14).

- Adorons le Veilleur qui voit venir d’avance la catastrophe.

Point spi : ne nous laissons pas gagner par la trompeuse facilité des biens de ce monde.

— 

3. Jésus qui vient le purifier, lui redonner le goût d’une âme claire (Marc 1, 1-8).

- Adorons l’Époux qui conduit son épouse au désert.

Point spi : cherchons le Seigneur dans la solitude.

— 

Lundi (Isaïe 35, 1-10)
+ Saint Ambroise

 
1. La « splendeur de notre Dieu ». Oui, c’est beau quand Dieu agit, la gloire de Dieu en Jésus, sa marque incomparable.

- Adorons Jésus dans la beauté de ses œuvres (ses miracles, son Église, les sacrements).

Point spi : prenons le temps d’admirer, ne soyons pas utilitaristes avec ce que Dieu nous donne.

— 
 
2. La « revanche de Dieu ». Comment Dieu se venge du mal, il nous donne son Fils !

- Adorons Jésus, réponse de Dieu à l’œuvre du Malin.

Point spi : donnons un sens au scandale du mal, ne nous résignons pas au silence.

— 
 
3. Le « retour » de Dieu : avec Jésus, Dieu revient au milieu des siens, il se mêle à la troupe des exilés qui retournent à Jérusalem, il les enseigne et les réconforte.

- Adorons Jésus « Emmanuel », Dieu avec nous.

Point spi : ne perdons pas l’espérance d’un renouveau pour nous-même et pour notre Église.

— 

Mardi 8 Décembre2020 : SOLENNITÉ DE L’IMMACULÉE CONCEPTION DE LA VIERGE MARIE

1. Jésus très habile qui vient contourner le mal : s’infiltrer dans la génération humaine et la transformer.

- Adorons l’Homme fort, plus fort que le Démon.

Point spi : soyons inventifs, face au mal, ne nous laissons pas prendre de court.

— 

2. Jésus très doux, qui confie à la femme - la pièce la plus délicate de l’ensemble - la responsabilité de porter avec lui le poids de la Rédemption.

- Adorons Jésus, né de la femme, né sujet de la Loi.

Point spi : ayons une vision grande et noble de la féminité.

— 

3. Jésus très pur qui n’a besoin que d’un cœur droit pour venir dans ce monde, qui n’a rien réclamé d’autre pour nous visiter.

- Adorons le Sauveur très pur né d’une vierge pure.

Point spi : ayons une grande estime de la pureté, ne la voyons pas comme un manque.

— 

Mercredi (Isaïe 40, 25-31)
 
1. « A qui me comparer ? ». Le Seigneur incomparable, pas d’égal, pas de rival, pas de partage d’influence.

- Adorons Jésus, l’Unique roi de notre vie.

Point spi : ne nous laissons pas troubler par des craintes vaines : Lui seul dirige vraiment notre vie.

— 
 
2. « Il ne faiblit pas ». Jésus qui tient bon face à tout ce qui écrase l’homme, qui ne lâche pas la partie.

- Adorons le Gardien d’Israël qui ne dort pas ni ne sommeille.

Point spi : reprenons des forces auprès de Lui.

— 
 
3. « Son intelligence est insondable ». Jésus, si sûr dans son jugement, tellement au-dessus des raisonnements humains.

- Adorons la Sagesse jamais prise en défaut.

Point spi : acceptons de remettre en cause nos fausses évidences.

— 

Jeudi (Isaïe 41, 13-20)
 
1. « Je viens à ton secours, le Saint d’Israël est ton rédempteur ». Jésus qui est venu pour cela : prendre la défense de sa créature maltraitée, l’arracher aux exploiteurs, aux tyrans, aux démons...

- Adorons le Dieu qui « rachète », qui prend parti pour l’homme.

Point spi : ne nous habituons pas à trouver normale la souffrance des autres.

— 
 
2. « Toi, tu te réjouiras dans le Seigneur ». Jésus qui se plait à retourner les situations, à donner à la femme stérile la joie d’une nombreuse progéniture, à installer le pauvre dans une belle maison.

- Adorons le Roi juste, qui va un jour rétablir toute chose.

Point spi : essayons de semer de la joie dans le cœur de ceux qui n’en ont pas beaucoup.

— 
 
3. « Qu’ils comprennent tous que la main du Seigneur a fait cela ». Jésus qui ne veut pas que le nom de son Père soit blasphémé.

- Adorons le Fils porteur de l’honneur de son Père.

Point spi : ne laissons pas sans réponse la question du mal qui nous est jetée à la figure.

— 

Vendredi (Isaïe 48, 17-19)
 
1. « Je suis le Seigneur qui te donne un enseignement salutaire ». Jésus enseignant, qui nous forme, peu à peu, à son école.

- Adorons le Maître de Sagesse qui nous dispense les secrets divins.

Point spi : ne cessons pas de chercher et de quêter la lumière.

— 
 
2. « Qui te guide sur le chemin où tu marches ». Jésus notre guide, qui a frayé devant nous le chemin, franchi les passages périlleux.

- Adorons notre « premier de cordée » passant devant nous au « ravin de la mort ».

Point spi : ne quittons pas sa trace, mettons nos pas dans ses pas.

— 
 
3. Jésus notre rédempteur : celui qui nous a « rachetés » au plus haut prix, nous a réclamés au Démon.

- Adorons le Sauveur qui nous rend vraiment libres.

Point spi : ne retombons pas dans notre ancienne servitude.

— 

Samedi (Siracide 48, 1-4.9-11)
 
1. « Il surgit comme un feu ». Ce qui est dit d’Élie s’applique tellement à Jésus ! Son irruption parmi nous, pour mettre le feu sur la terre.

- Adorons l’invité inattendu, l’hôte imprévu, qui vient tout bousculer dans nos vies.

Point spi : acceptons que nos projets et nos rêves soient passés au feu.

— 
 
2. « Il ferma le ciel à trois reprises ». C’est Jésus, au contraire, qui l’a ouvert par trois fois (Nativité, Baptême, Transfiguration), avant d’y monter lui-même.

- Adorons Celui qui est venu du Père et qui retourne au Père.

Point spi : que notre prière force la porte du ciel, « le désir du ciel autant obtient qu’il espère » (Saint Jean de la Croix).

— 
 
3. « Tu fus emporté dans un tourbillon de feu ». Jésus que la mort n’a pu retenir, Jésus qui a franchi les limites de notre terre, tout en restant l’un d’entre nous.

- Adorons Jésus qui nous entraîne dans son Ascension.

Point spi : ne cherchons pas la sécurité pour maintenant.

Messages

  • "Voici la servante du Seigneur qu’il en soit fait de moi selon Sa parole".

    Se poser sérieusement la question : sans la coopération libre et entière de Marie à l’oeuvre salvatrice du Dieu de l’Univers, sans le "Oui" sans conditions de cette jeune fille de Nazareth à l’action du Seigneur, la Venue du Sauveur d’abord et puis le mystère de la Rédemption auraient-ils été possibles ?...

    Bonne célébration de ce 8 décembre béni, en dépit des circonstances difficiles et autres confinements...

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.