Semaine du 19 au 25 Avril 2020

IIe semaine de Pâques

samedi 18 avril 2020

La vie de saint Marc, Basilique Saint-Marc, Venise.
© Pascal Deloche / Godong

Le retour à la normale n’est qu’apparent : on reprend certes le fil du psautier à la 2e semaine, on reprend le fil de l’Évangile de saint Jean avec le chapitre III, mais en réalité, il s’agit de « relire » dans la lumière pascale tout ce qui a précédé. « Il leur expliquait dans toute l’Écriture ce qui Le concernait ».

Dimanche de Quasimodo et de la Miséricorde (Année A)

1. Jésus qui fait connaître à ses amis la joie d’une famille unie et chaleureuse (Actes des Apôtres 2, 42-47).

- Adorons le Maître de maison qui nous rassemble à sa table.

Point spi : restons unis, bannissons les causes de division.

— 

2. Jésus qui, malgré la distance de temps, nous donne la joie de communier à la foi des premiers témoins (1 Pierre 1, 3-9).

- Adorons le Seigneur présent avec nous jusqu’à la fin des temps.

Point spi : retrouvons la joie de notre première adhésion.

— 

3. Jésus qui n’a pas peur de se laisser toucher par Thomas, de répondre à sa folle demande (Jean 20, 19-31).

- Adorons l’Ami fidèle qui repasse sur ses traces.

Point spi : croyons sans attendre, mais n’ayons pas peur de demander l’impossible.

— 

Lundi : Début de l’entretien avec Nicodème (Jean 3, 1-8)

1. « Personne, à moins de naître d’en haut … ». Jésus qui éprouve dans sa résurrection ce que c’est que de « naître à nouveau », un nouveau commencement, radical, sans déclin programmé.

- Adorons le Ressuscité tout neuf à sa sortie du tombeau.

Point spi : intégrons dans nos calculs le fait que nous sommes baptisés.

— 

2. « Ce qui est né de l’Esprit est esprit ». Jésus qui éprouve dans sa résurrection la saisie de l’Esprit Saint, tout est souple, léger, dynamique.

- Adorons le Ressuscité qui bondit dans la Lumière.

Point spi : demandons souvent l’aide de l’Esprit, pour évacuer nos raideurs.

— 

3. « Tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va ». Jésus insaisissable et pourtant là présent, Jésus qui échappe aux limites de notre espace et de notre temps.

- Adorons le Ressuscité source d’inépuisable nouveauté.

Point spi : ne cultivons pas nos vieilleries.

— 

Mardi : Suite de l’Entretien avec Nicodème (Jean 3, 7-15)

1. « Nous parlons de ce que nous connaissons ». Jésus qui nous dit ce qu’il a vu dans la maison paternelle.

- Adorons le Fils au fait des secrets du Père.

Point spi : n’en restons pas à une connaissance superficielle des vérités de foi, enfonçons-nous dans la prière.

— 

2. « Quand je vous parlerai des choses du ciel ». Jésus qui brûle d’introduire ses amis dans les plus hautes sphères de la vie spirituelle, qui veut leur partager ses trésors.

- Adorons le Maître qui nous dit l’inouï de Dieu.

Point spi : gardons de l’appétit pour tout ce que Jésus a encore à nous apprendre.

— 

3. « Il faut que le Fils de l’Homme soit élevé ». Jésus qui relit après coup sa Passion et y voit la logique du dessein paternel.

- Adorons le Fils descendu toujours plus bas pour nous introduire dans les hauteurs.

Point spi : ne rougissons pas de notre Maître quand il n’est pas glorieux.

— 

Mercredi : Conclusion de l’entretien avec Nicodème (Jean 3, 16-21)

1. « Dieu a tant aimé le monde … ». Jésus, porteur de la tendresse de Dieu, Jésus qui ne se résigne pas à voir se perdre un seul de ces petits.

- Adorons le Dieu-Amour né de l’Amour.

Point spi : ne jugeons pas que ce monde est perdu quand Dieu nous envoie son Fils.

— 

2. « Pas pour juger ce monde, mais pour que par lui le monde soit sauvé ». Jésus qui ne vient pas régler des comptes, mais nous arracher à la puissance du mal.

- Adorons le Sauveur venu chez nous.

Point spi : venons en aide à ceux qui souffrent, même s’ils nous semblent responsables de leur malheur.

— 

3. « La lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres ». Jésus, cadeau encombrant de Dieu, lumière qui lorsqu’elle est rejetée, aveugle, et qui, refusée, nous plonge dans le désarroi et la déraison.

- Adorons le Verbe dont la venue est signe de contradiction.

Point spi : aidons les hommes à dépasser leurs craintes et leur paresse.

— 

Jeudi : Petit discours sur le témoignage du Fils (Jean 3, 31-36)

1. Jésus qui « témoigne de ce qu’il a vu et entendu (auprès du Père) », Jésus qui nous transmet la vraie connaissance de Dieu.

- Adorons le Témoin fidèle, qui a signé son témoignage de son sang.

Point spi : accueillons dans notre cœur le « témoignage » de Jésus.

— 

2. « Dieu lui donne l’Esprit sans mesure ». Jésus qui nous partage l’Esprit comme il l’a reçu, avec une libéralité souveraine.

- Adorons le Fils éternel, dont procède l’Esprit.

Point spi : demandons humblement notre part du divin Esprit.

— 

3. « Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main ». Jésus qui dispose de la vie que le Père lui a confiée pour nous.

- Adorons le Fils, le dispensateur des dons divins.

Point spi : confions les âmes à sa tendresse et à sa miséricorde.

— 

Vendredi : Multiplication des pains, annonciatrice du don du Pain de vie (Jean 6, 1-15)

1. Jésus qui « voit » : ces foules qui s’avancent vers lui, leurs besoins, leurs détresses…

- Adorons le Bon Pasteur qui accueille la foule innombrable de ceux qui ont peiné sur la route.

Point spi : regardons ceux qui sont près de nous, devinons leurs besoins.

— 

2. Jésus qui « bénit » : il confère par son geste une valeur infinie à une réalité toute simple.

- Adorons le Grand Prêtre qui consacre le pain et le vin.

Point spi : ne prenons pas nos repas sans lui avoir demandé de le bénir.

— 

3. Jésus qui « partage » : qui multiplie à mesure qu’il donne.

- Adorons l’Epoux qui se donne tout entier à chaque âme qui le rejoint.

Point spi : élargissons notre cœur, ne nous contentons pas de bonnes paroles.

— 

Samedi 25 Avril 2020 : FÊTE DE SAINT MARC, ÉVANGÉLISTE

1. Jésus que saint Marc a appris à connaître et à aimer à travers les yeux de saint Pierre.

- Adorons le Maître dont la figure est si forte et si présente qu’elle franchit tous les intermédiaires.

Point spi : demandons à apprendre encore et toujours à méditer l’évangile.

— 

2. Jésus que saint Marc a reçu comme celui qui étonne et qui surprend, celui dont on dit : « qui est-il donc pour… ? ».

- Adorons l’Invité imprévu qui s’est installé à notre table.

Point spi : sachons être encore surpris par Jésus.

— 

3. Jésus que saint Marc a contemplé dans le mystère paradoxal de sa Royauté humiliée (« cet homme était vraiment le Fils de Dieu », Marc 15, 39).

- Adorons le Crucifié qui exerce sa Royauté au moment où tout lui est retiré.

Point spi : n’ayons pas honte de suivre un crucifié.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.