Du 27 Janvier au 2 Février 2019

IIIe semaine du Temps Ordinaire - Semaine des « fruits en abondance »

par le père Michel Gitton

vendredi 25 janvier 2019

Dimanche de la IIIe semaine du Temps Ordinaire (Année C)

Jésus qui réveille en nos cœurs le souvenir de ses visites (Néhémie 8, 2-4a.5-6.8-10).

 Adorons Celui qui nous a dit « faites ceci en mémoire de moi ! ».

Point spi : n’oublions pas les moments forts qui ont marqué notre vie spirituelle.

Jésus qui nous fait une place dans son Corps, associé aux autres (1 Corinthiens 12, 12-30).

 Adorons le Maître qui nous rassemble tous autour de lui.

Point spi : ne nous prenons pas pour le centre du monde, acceptons de partager.

Jésus qui se révèle comme l’accomplissement de la loi et des prophètes, comme la dernière et pleine avance de Dieu envers les hommes (Luc 1, 1-4 ; 4, 14-21).

 Adorons le Verbe plein de grâce et de vérité.

Point spi : ne doutons pas de l’efficacité de sa parole.

Lundi de la IIIe semaine du Temps Ordinaire : Jésus et Béelzéboul (Marc 3, 22-30)
+ Saint Thomas d’Aquin

Jésus qui rencontre l’aveuglement des hommes, l’absurde accusation d’être un suppôt de Satan !

 Adorons l’Innocent accusé, ridiculisé, vilipendé.

Point spi : regardons-y à deux fois avant d’accuser quelqu’un d’agir sous l’emprise du Mauvais.

Jésus qui seul sait quelle est la tactique du Démon, qui connaît ses ruses et son acharnement.

 Adorons le Général que nous voulons suivre jusqu’à la victoire, le guide de nos luttes.

Point spi : ne nous laissons pas retarder par des combats inutiles, allons avec Jésus sur la ligne de bataille.

Jésus qui est l’homme « plus fort » qui réduit à l’impuissance notre Ennemi et distribue ses dépouilles.

 Adorons le « Vaillant des combats », notre nouveau Daniel devant Goliath.

Point spi : n’ayons pas peur de celui qui cherche à nous faire plier par la peur de la souffrance.

Mardi de la IIIe semaine du Temps Ordinaire : La vraie famille de Jésus (Marc 3, 31-35)

Jésus que sa famille essaie de récupérer, qu’on veut annexer parce qu’il a du succès.

 Adorons celui qui n’a pas de pierre pour y poser la tête.

Point spi : acceptons d’être réquisitionnés par nos proches tout en restant libres.

Jésus qui fait de nous ses frères, qui n’a pas honte de tout partager avec nous.

 Adorons notre Frère qui a voulu vraiment se lier à nous, ses disciples.

Point spi : faisons une place large à notre famille spirituelle.

Jésus qui fait de nous sa « mère », qui se laisse former dans notre cœur.

 Adorons le Germe divin déposé dans nos cœurs.

Point spi : ne sacrifions jamais la place de l’intériorité.

Mercredi de la IIIe semaine du Temps Ordinaire : Le semeur et la semence répandue largement (Marc 4, 1-20)

Jésus qui n’envisage le Royaume qu’en croissance, pour qui la grâce partagée ne peut être que germination, gestation.

 Adorons le Semeur engagé dans notre aventure intérieure et communautaire.

Point spi : « faites de nouveaux progrès, frères ».

Jésus qui sait le risque pris, l’échec possible, la pression des circonstances extérieures, la réalité des tentations.

 Adorons le Connaisseur du cœur humain, celui qui sait toutes nos faiblesses.

Point spi : refusons le fatalisme, tout en étant lucide sur les difficultés.

Jésus qui croit au résultat inespéré, à la germination heureuse, à la fécondité paradoxale qui rattrape tout.

 Adorons l’Amoureux heureux d’avoir tant risqué pour nous.

Point spi : tentons avec les autres ce que Jésus a risqué pour nous.

Jeudi de la IIIe semaine du Temps Ordinaire : La lampe et la mesure (Marc 4, 21-25)
+ Saint Jean Bosco

Jésus qui veut passer par ses disciples pour instruire le monde entier, qui après les avoir instruits en particulier veut les voir répandre sa lumière.

 Adorons la Lumière du monde venue jusqu’à nous, qui se partage à l’infini.

Point spi : croyons que nous avons quelque chose à transmettre.

Jésus qui nous amène à considérer ce que nous avons reçu, à réaliser la grandeur du don qu’il nous a fait de sa parole.

 Adorons le Maître qui donne à chacun la nourriture en temps voulu.

Point spi : ne banalisons pas notre lecture de l’évangile, résistons à l’usure.

Jésus qui nous donne à la mesure de notre ouverture aux autres.

 Adorons la Source qui déborde lorsque nous la laissons couler.

Point spi : ne gardons pas notre trésor sans le partager.

Vendredi de la IIIe semaine du Temps Ordinaire : Le Royaume et la graine (Marc 4, 26-34)

Jésus qui voit la croissance qui s’accomplit dans le secret de nos vies.

 Adorons Celui qui sonde les reins et les cœurs.

Point spi : n’en restons pas aux constats pessimistes.

Jésus qui a abandonné son œuvre aux mains du Père, qui s’est couché (sur la croix) et s’est réveillé (au matin de Pâques), et qui a vu blanchir la moisson.

 Adorons le Fils comblé par le Père.

Point spi : faisons confiance jusque dans la nuit.

Jésus qui nous fait voir l’avenir du Royaume, non un progrès humain, mais une incroyable floraison.

 Adorons le Visionnaire qui nous entraine toujours plus loin.

Point spi : travaillons sans mesurer notre peine.

Samedi 2 Février 2019 : FÊTE DE LA PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE

Jésus qui, pour la première fois, vient au-devant de son peuple, vient lui donner la joie, le pressentiment de sa liberté, et qui est accueilli par deux vieillards.

 Adorons le Roi Messie qui vient porteur des promesses faites à Israël et aux nations par les prophètes.

Point spi : faisons de nos visites dans les églises de véritables et nouvelles rencontres de Jésus.

Jésus qui vient s’offrir, qui ne se présente pas autrement que consacré, obéissant à la Loi.

 Adorons le Fils devenu Serviteur, qui ne veut d’autre grandeur que celle de son offrande au Père.

Point spi : offrons-nous nous-même à Dieu de tout notre cœur.

Jésus qui brille déjà d’une lumière incomparable, qui éclaire les nations, qui vient aider à un discernement nécessaire.

 Adorons cette lumière qui, comme un glaive, pénètre au plus secret des âmes.

Point spi : offrons-nous à cette lumière, pour rejeter toute ténèbre en nous.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication