Gaudi, Architecte génial et chrétien exemplaire

jeudi 4 novembre 2010

Dans le cadre des préparatifs spirituels de la visite du Saint-Père qui aura lieu les 6 et 7 novembre prochain, le diocèse de Barcelone a édité un catéchisme sur le service du Pape en tant que successeur de l’Apôtre Benoît XVI. Ces catéchèses présentent également quelques réflexions sur la personnalité d’Antoni Gaudi, architecte génial profondément croyant et réalisateur de la « Sagrada Familia ».

De mon point de vue l’acte de consécration de la cathédrale sera aussi l’occasion de rendre hommage à l’artiste chrétien qui l’a imaginée. Ce jour-là nous constaterons l’achèvement de l’intérieur de la Basilique, mais surtout nous verrons ce lieu rempli de chrétiens célébrant l’eucharistie présidée par le Saint-Père. Nous réaliserons ce pour quoi cette très belle cathédrale à été bâtie, c’est-à-dire la beauté de la célébration du culte liturgique pour louer Dieu par toute l’assemblée.

Je suis persuadé que ce sera aussi un jour de joie pour le Saint Père qui aime beaucoup l’église de la « Sagrada Familia » et son réalisateur, l’architecte Antoni Gaudi, fervent serviteur de Dieu dont la cause de béatification, comme vous le savez est achevée au niveau diocésain et se trouve maintenant à Rome, à la congrégation pour les causes des Saints.

Gaudi était un architecte de Dieu et il a accompli sa profession comme une mission. Il avait ressenti comme une urgence et une obligation d’apporter par son œuvre l’Evangile et la présence de Dieu dans sa ville. Pour cette raison, il avait l’habitude de couronner ses projets par un signe de croix. Et il souhaitait que toutes ses œuvres architecturales soient contemplées par les personnes proches de Dieu.

Qui ne se souvient pas avoir contemplé les tours de la basilique avec cette inscription latine de louange à Dieu ? Le même Gaudi l’expliqua ainsi : « Ces inscriptions seront comme un ruban hélicoïdal qui s’élèvera par les tours. Celui qui les lira y compris les incrédules entonnera un hymne à la très Sainte Trinité au fur et à mesure qu’il découvre de contenu : Saint, Saint, Saint, qu’en le lisant conduira son regard vers le ciel ».

Pour tout cela la consécration de la basilique sera un hommage vibrant à l’architecte, un exemple de charité et d’humilité dans la tradition de l’esprit franciscain, les valeurs d’amour et de partage de valorisation du sacrifice expiatoire des péchés, et d’admiration devant la nature. Pour cela il aimait à dire en contemplant la nature que : “ les œuvres des hommes sont déjà un livre imprimé. Cet arbre près de mon atelier, c’est mon vrai maître.”

Un grand nombre de personnes, surtout depuis l’annonce de la visite de Sa Sainteté le Pape, visitera le tombeau de Gaudi situé dans la crypte de la Basilique. En réalisant et en bâtissant cette église, Gaudi s’est transformé en un chrétien exemplaire. Joseph Francesco Rafols, premier biographe de Gaudi affirme : “ Il faudra tenir compte que quand l’architecte avait commencé son oeuvre, ses croyances religieuses n’étaient pas assez consolidées. Il explique qu’elles ont été renforcées grâce à l’aide de son attachement à la basilique, l’amitié et les conversations avec l’évêque d’Astorga Mgr Juan Baptista Grau, fils de Reus. Voici, conclut-il, comment l’architecte est devenu un croyant exemplaire et promoteur de la liturgie, un génie de la lumière méditerranéenne, disponible à servir Dieu.

+ Lluís Cardinal Martínez Sistach

Archevêque de Barcelone

http://www.arqbcn.org/node/1012?lang=fr&

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.