François Billot de Lochner : 12 mesures pour 2012

par Gérard LECLERC

vendredi 21 mai 2010

« La perfection évangélique ne conduit pas à l’Empire. L’homme d’action ne se conduit guère sans une forte dose d’égoïsme, d’orgueil, de dureté et de ruse. » Cette célèbre citation du général de Gaule, tirée de son livre « Le fil de l’épée », aurait de quoi nous décourager si peu que nous tentions de mettre en correspondance l’engagement politique et le christianisme. Et encore, le Général ne parle-t-il là que de l’éthos, de la manière d’être en politique. Si l’on envisage le programme, les finalités de l’action en dehors de ses modalités, on risque de déchanter encore plus. La vie réelle de l’humanité est aussi loin de la perfection évangélique, et un trop grand idéalisme risque de précipiter très vite les preux chevaliers de l’engagement dans les ornières du monde tel qu’il est. J’ai évoqué, il y a quelques jours, Saint Thomas d’Aquin sur le sujet. J’ai retrouvé son texte exact, que je vous livre : « La loi humaine est portée par la multitude des hommes, et la plupart d’entre eux ne sont pas plus parfaits en vertu. C’est pourquoi la loi humaine n’interdit pas tous les vices dont les hommes vertueux s’abstiennent, mais seulement les plus graves, dont il est possible à la majeure partie des hommes de s’abstenir ; et surtout ceux qui nuisent à autrui. Sans l’interdiction de ces vices là, en effet, la société humaine ne pourrait durer ; aussi la loi humaine interdit-elle les assassinats, les vols et autres choses de ce genre. » Encore heureux, a-t-on envie de commenter ! Mais la prudence de saint Thomas dans sa Somme théologique est à la mesure de ce que l’humanité ordinaire peut supporter. Le Docteur angélique cite même à ce propos un passage du livre des Proverbes : « Qui se mouche trop fort fait jaillir le sang. »

Ce n’est évidemment pas pour décourager les jeunes chrétiens - et les moins jeunes - qui ont décidé de s’engager en politique que je me réfère à une telle prudence. L’expérience leur révélera très vite sur quels obstacles leur enthousiasme risque de se briser. Surtout, qu’ils le gardent au fond du cœur ce bel enthousiasme et qu’il leur inspire l’audace des grandes aventures. En regard d’une sagesse que l’on pourrait trouver un peu paralysante, je pourrais aligner d’autres citations, par exemple de Georges Bernanos, cet authentique chevalier qui n’envisagea aucun compromis avec ceux qu’il appelait « les petits mufles réalistes », les machiaveliens prêts à vendre leur âme sur le marché des médiocres manœuvres : « Le monde ne sera sauvé que par les hommes libres. Il faut faire un monde pour les hommes libres. » ou encore : « Le grand malheur de ce monde, la grande pitié de ce monde, ce n’est pas qu’il y ait des impies, mais que nous soyons des chrétiens si médiocres, car je crains de plus en plus que ce soit nous qui perdions le monde, que ce soit nous qui attirions sur lui la foudre. » Bien ! Encore une ultime citation de notre anti-Machiavel absolu : « Un chrétien ne peut pas désespérer de l’homme. Ce que j’espère ? Une mobilisation générale et universelle de toutes les forces de l’esprit, dans le but de rendre à l’homme la conscience de sa dignité... C’est l’humanité qu’il faut guérir. Il faut d’abord et avant tout respiritualiser l’homme. » Vaste programme, aurait dit le Général, qui, après tout, n’aurait pas été tellement en désaccord, car l’amère sagesse du Fil de l’épée ne devait pas l’empêcher de défier l’impossible. Mais nous avons un sérieux programme devant nous !

Chronique de Radio Notre-Dame, le 20 mai

http://www.radionotredame.net

http://www.libertepolitique.com/actualite/55-france/5948-12-mesures-pour-2012-lessai-politique-du-retour-aux-fondamentaux

Les douze mesures

* Rétablir la liberté d’expression
* Protéger la femme et l’enfant
* Garantir l’ordre public
* Rétablir l’excédent budgétaire
* Réorganiser un service national
* Sanctuariser la famille
* Reconstruire le système monétaire international
* Revisiter la loi Veil
* Décider de l’Union européenne
* Remettre le travail au cœur de la société
* Stopper provisoirement les flux d’immigration
* Libérer l’enseignement

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.