Finances du Vatican

mercredi 22 septembre 2010

Le Parquet de Rome a fait saisir par la police financière italienne 23 millions d’euros appartenant à l’Institut pour les Œuvres de Religion (IOR), institut bancaire du Vatican dirigé par Ettore Gotti Tedeschi, banquier et professeur d’économie très connu. Le Parquet a ouvert sur lui et son direc­teur général, Paolo Cipriani, une en­quête pour infraction à la législation européenne de 2007 contre le blanchi­ment d’argent. Le Saint-Siège a fait savoir qu’il maintenait entièrement sa confiance aux deux hommes, qu’il souhaitait la plus grande transparence, que les informations concer­nant cette affaire étaient déjà disponibles auprès du bureau compétent de la Banque d’Italie et qu’il n’y avait donc pas lieu de violer l’extraterritorialité d’une institution vaticane.

Quant au cardinal Crescenzio Sepe, archevêque de Naples, ancien prési­dent de la Congrégation pour l’évan­gélisation des peuples, il est visé par une enquête du parquet de Pé­­rouse sur un des aspects d’un scandale immobilier où un entrepreneur de travaux publics et un haut-fonc­tionnaire romain avaient organisé un système d’échange de services pour mettre la main sur des marchés publics. On reprocherait au cardinal d’avoir lais­sé vendre, en 2004, au ministre italien des Infrastructures, Pietro Lunardi, un immeuble romain apparte­nant à sa congré­gation au tiers de sa va­­leur, moyennant des sub­ventions du gou­vernement ita­lien pour rénover le palais de la Congré­gation...

LETTRE AU FINANCIAL TIMES, adressée par le P. Federico Lombardi

LETTRE AU FINANCIAL TIMES

CITE DU VATICAN, 23 SEP 2010 (VIS). Voici le texte de la lettre adressée hier par le P. Federico Lombardi, SJ, Directeur de la Salle-de-Presse, au Financial Times, à propos du IOR : "Le caractère international de l’activité du IOR et la réputation de son président dans le monde de la finance justifient mon intervention pour que des informations inexactes ne continuent pas à pénaliser l’activité de l’institut et la dignité de ses dirigeants. Au sens strict de la parole, le IOR n’est pas une banque mais un organisme gérant internationalement les fonds des institutions catholiques à finalité d’apostolat et de charité. Implanté sur le territoire de l’Etat de la Cité du Vatican, il n’est pas soumis à la juridiction des Banques nationales. Son statut particulier fait que son insertion dans le système financier international et ses règles nécessitent une série d’accords, notamment en vertu des nouvelles normes fixées par l’Union Européenne pour la prévention du terrorisme et du recyclage de capitaux, ainsi que pour envisager les procédures permettant au Saint-Siège d’entrer dans la White List".

"Le Président du IOR, M.Ettore Gotti Tedeschi, a pour mission de garantir la transparence des activités du IOR et le respect des normes d’accès du Saint-Siège à la White List. Il s’y consacre depuis sa nomination sur mandat des autorités vaticanes et du Conseil de surveillance de l’institut. C’est pourquoi sont en cours d’intenses contacts avec la Banque d’Italie, l’Union Européenne, l’OCDE et le GAFI. C’est pourquoi, alors même que ces efforts et contacts sont en cours afin de parvenir au plus tôt à une solution, la Secrétairerie d’Etat a exprimé par son communiqué de mardi son étonnement et sa perplexité devant l’enquête du Parquet de Rome. La nature et le but des opérations incriminées pouvaient être expliqués simplement et rapidement, car il s’agissait d’opérations de trésorerie dont le IOR était lui même le destinataire par le biais de comptes dont il dispose près de certaines banques. L’incident résulte donc d’un malentendu, actuellement en voie d’explication, entre le IOR et l’institut ayant reçu l’ordre de transfert. Par conséquent, le Saint-Siège confirme sa totale confiance dans les dirigeants du IOR, ainsi que sa volonté de pleine transparence d’opérations bancaires menées en harmonie avec les normes et procédures de la finance internationale".

VIS 20100923 (390)

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=567403

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.