Etre prêtre

jeudi 15 novembre 2018

Je ne connais pas Jean-Baptiste Sebe et de Pierre-Yves Fumery, tous deux prêtres, mais je suis attristé par leur mort volontaire à quelques semaines d’écart. Chaque suicide est une souffrance pour l’entourage mais aussi pour le monde parce qu’il nous rappelle que la vie d’un être humain n’existe pas en-dehors de la vie des autres, de la société humaine. Or, la personne qui choisit de disparaître met en quelque sorte de côté tous les autres, comme s’ils n’existaient plus.

https://catholique-montauban.cef.fr/rubriques/haut/actualites/etre-pretre/?searchterm=le%20pretre

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication