Du 8 au 14 Avril 2018 - IIe semaine de Pâques

par le père Michel Gitton

jeudi 5 avril 2018

Le retour à la normale n’est qu’apparent : on reprend certes le fil du psautier à la 2e semaine, on reprend le fil de l’Evangile de saint Jean avec le chapitre III, mais en réalité, il s’agit de « relire » dans la lumière pascale tout ce qui a précédé. « Il leur expliquait dans toute l’Ecriture ce qui Le concernait ».

Dimanche de la IIe semaine de Pâques : Dimanche de Quasimodo et de la Miséricorde (Année B)

1. Jésus qui bouleverse le cœur des hommes au point de leur faire lâcher leurs sécurités matérielles (Actes des Apôtres 4, 32-35).

 Adorons le Pauvre qui nous enrichit de sa pauvreté.
Point spi : ne mettons pas de conditions à notre adhésion au Christ.

2. Jésus qui a fait ce qu’il fallait pour atteindre l’intime de notre être (par « l’eau et le sang ») (1 Jean 5, 1-6).

 Adorons le Fils qui nous partage l’Esprit « sans mesure ».

Point spi : comptons sur cette force qu’il a mise en nous.

3. Jésus qui non seulement réconforte ses Apôtres mais revient pour entraîner la totale conviction de Thomas (Jean 20, 19-31).

 Adorons l’Ami fidèle qui repasse sur ses traces.

Point spi : ne nous contentons pas de quelques bonnes paroles quand les autres ont le cœur gros, repassons autant que nécessaire.

Lundi 9 Avril 2018 : SOLENNITÉ DE L’ANNONCIATION DU SEIGNEUR

1. Jésus qui n’a pas dédaigné notre chair humaine, qui a « mis ses délices à fréquenter les enfants des hommes », qui a voulu tout prendre de nous.

 Adorons le Verbe incarné, immergé dans notre condition humaine, un parmi les autres.

Point spi : respectons l’humanité de nos frères, ne méprisons aucun homme.

2. Jésus accueilli par le fiat de Marie, n’ayant rien demandé d’autre à notre humanité que cela : l’humilité de la Vierge, sa réponse réfléchie et sérieuse.

 Adorons le Dieu infiniment respectueux de sa créature, n’entrant pas par effraction.

Point spi : ne croyons pas faire du bien aux autres, si nous ne respectons pas leur rythme, leurs difficultés de compréhension.

3. Jésus doublement caché dans le sein de Marie : comme Dieu et comme homme, et pourtant là, vraiment là.

 Adorons notre Dieu si petit, presque imperceptible, mais ayant déjà investi notre monde.

Point spi : ne nous offusquons pas d’être oublié, ignoré.

Mardi de la IIe semaine de Pâques : Suite de l’Entretien avec Nicodème (Jean 3, 7-15)

1. « Nous parlons de ce que nous connaissons ». Jésus qui nous dit ce qu’il a vu dans la maison paternelle.

 Adorons le Fils au fait des secrets du Père.

Point spi : n’en restons pas à une connaissance superficielle des vérités de foi, enfonçons-nous dans la prière.

2. « Quand je vous parlerai des choses du ciel ». Jésus qui brûle d’introduire ses amis dans les plus hautes sphères de la vie spirituelle, qui veut leur partager ses trésors.

 Adorons le Maître qui nous dit l’inouï de Dieu.

Point spi : gardons de l’appétit pour tout ce que Jésus a encore à nous apprendre.

3. « Il faut que le Fils de l’Homme soit élevé ». Jésus qui relit après coup sa Passion et y voit la logique du dessein paternel.

 Adorons le Fils descendu toujours plus bas pour nous introduire dans les hauteurs.

Point spi : ne rougissons pas de notre Maître quand il n’est pas glorieux.

Mercredi de la IIe semaine de Pâques : Conclusion de l’entretien avec Nicodème (Jean 3, 16-21)

1. « Dieu a tant aimé le monde … ». Jésus, porteur de la tendresse de Dieu, Jésus qui ne se résigne pas à voir se perdre un seul de ces petits.

 Adorons le Dieu-Amour né de l’Amour.

Point spi : ne jugeons pas que ce monde est perdu quand Dieu nous envoie son Fils.

2. « Pas pour juger ce monde, mais pour que par lui le monde soit sauvé ». Jésus qui ne vient pas régler des comptes, mais nous arracher à la puissance du mal.

 Adorons le Sauveur venu chez nous.

Point spi : venons en aide à ceux qui souffrent, même s’ils nous semblent responsables de leur malheur.

3. « La lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres ». Jésus, cadeau encombrant de Dieu, lumière qui lorsqu’elle est rejetée, aveugle, et qui, refusée, nous plonge dans le désarroi et la déraison.

 Adorons le Verbe dont la venue est signe de contradiction.

Point spi : aidons les hommes à dépasser leurs craintes et leur paresse.

Jeudi de la IIe semaine de Pâques : Petit discours sur le témoignage du Fils (Jean 3, 31-36)

1. Jésus qui « témoigne de ce qu’il a vu et entendu (auprès du Père) », Jésus qui nous transmet la vraie connaissance de Dieu.

 Adorons le Témoin fidèle, qui a signé son témoignage de son sang.

Point spi : accueillons dans notre cœur le « témoignage » de Jésus.

2. « Dieu lui donne l’Esprit sans mesure ». Jésus qui nous partage l’Esprit comme il l’a reçu, avec une libéralité souveraine.

 Adorons le Fils éternel, dont procède l’Esprit.

Point spi : demandons humblement notre part du divin Esprit.

3. « Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main ». Jésus qui dispose de la vie que le Père lui a confiée pour nous.

 Adorons le Fils, le dispensateur des dons divins.

Point spi : confions les âmes à sa tendresse et à sa miséricorde.

Vendredi de la IIe semaine de Pâques : Multiplication des pains, annonciatrice du don du Pain de vie
(Jean 6, 1-15)

1. Jésus qui « voit » : ces foules qui s’avancent vers lui, leurs besoins, leurs détresses…

 Adorons le Bon Pasteur qui accueille la foule innombrable de ceux qui ont peiné sur la route.

Point spi : regardons ceux qui sont près de nous, devinons leurs besoins.

2. Jésus qui « bénit » : il confère par son geste une valeur infinie à une réalité toute simple.

 Adorons le Grand Prêtre qui consacre le pain et le vin.

Point spi : ne prenons pas nos repas sans lui avoir demandé de le bénir.

3. Jésus qui « partage » : qui multiplie à mesure qu’il donne.

 Adorons l’Epoux qui se donne tout entier à chaque âme qui le rejoint.

Point spi : élargissons notre cœur, ne nous contentons pas de bonnes paroles.

Samedi de la IIe semaine de Pâques : La suite de la multiplication des pains (Jean 6, 16-21)

1. Jésus, qui envoie ses disciples sur la mer, qui reste seul, cassant l’enthousiasme populaire, renonçant à un succès facile.

 Adorons le Fils qui est venu non pour être servi, mais pour servir.

Point spi : affrontons la nuit et la solitude, si c’est Jésus qui nous envoie.

2. Jésus, qui vient rejoindre ses disciples au milieu du vent et des vagues, qui les rassure et les apaise.

 Adorons l’Ami qui ne laisse pas les siens, qui compatit à leur détresse.
Point spi : reconnaissons notre joie même dans les larmes : Il est là !

3. Jésus, qui, lorsqu’il est à bord, fait déjà toucher terre à la barque.

 Adorons Celui qui est à la fois le chemin, la vérité et la vie.

Point spi : prenons Jésus à notre bord, n’espérons pas nous en sortir tous seuls.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication