Du 4 au 10 Novembre 2018 XXXIe semaine du Temps Ordinaire Semaine de « la progression sans que rien ne nous arrête »

par le père Michel Gitton

vendredi 2 novembre 2018

Dimanche de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire (Année B)

Jésus dont la nourriture est de faire la volonté de son Père (Deutéronome 6, 2-6).

 Adorons le Fils tout éperdu d’amour pour son Père.

Point spi : Dieu toujours premier servi.

 Jésus qui intercède sans cesse pour nous devant son Père (Hébreux 7, 23-28).

 Adorons le Grand Prêtre saint, sans tache.

Point spi : prions et offrons-nous pour les pécheurs.

Jésus qui nous propose sa manière à lui d’unir le service de Dieu et l’amour de nos frères (Marc 12, 28b-34).

 Adorons le Maître très sûr qui nous guide sur les voies de Dieu.

Point spi : n’opposons pas ce qui doit aller ensemble.

Lundi de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire : « Quand tu donnes un déjeuner » (Luc 14, 12-14)

Jésus qui prend à rebours les habitudes, les convenances, le jeu social que nous jouons tous, pour nous proposer une voie courte qui peut changer la vie.

 Adorons la Sagesse paradoxale de Dieu.

Point spi : écoutons Son conseil et, quelque fois, osons …

Jésus qui nous reçoit à sa table et qui nous sert avec joie et gravité.

 Adorons le Maître de maison devenu serviteur.

Point spi : ne nous défendons pas comme Pierre, laissons-Le faire.

Jésus qui fait irruption dans nos vies, à travers le pauvre visage de ce laissé pour compte, de ce gêneur.

 Adorons l’Etranger qui veut frapper à notre porte, alors que tout est fermé.

Point spi : avant de nous protéger, demandons-nous si cela ne serait pas le moment.

Mardi de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire : Les invités qui se dérobent (Luc 14, 15-24)

Jésus qui nous laisse entrevoir la beauté de l’invitation, la noblesse de la réception qui est offerte, cette familiarité respectueuse de l’homme avec Dieu qui nous grandit.

 Adorons le Fils qui nous reçoit chez son Père, à l’occasion de ses noces.

Point spi : sachons apprécier à leur juste valeur les invitations de Dieu, même si elles paraissent moins brillantes que certaines parties de plaisir.

Jésus qui nous fait pressentir la « colère » de Dieu, qui ne se résigne pas à nos excuses maladroites, à notre incroyable manque de goût.

 Adorons le Saint qui rugit devant l’absurdité de nos idolâtries.

Point spi : n’appelons pas tolérance la résignation aux idéaux à la mode.

Jésus qui nous propose l’émulation des pauvres, le spectacle des nouveaux venus qui vibrent tout de suite à l’appel et qui nous devancent.

 Adorons le Berger qui a « d’autres brebis ».

Point spi : laissons-nous remuer par la joie des nouveaux convertis.

Mercredi de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire : « Si quelqu’un vient à moi » (Luc 14, 25-33)

Jésus qui n’accepte pas d’être en plus et à côté de nos intérêts habituels.

 Adorons l’Amant qui demande tout, tout de suite.

Point spi : demandons la grâce de pouvoir répondre à Son appel, lorsqu’Il daigne nous appeler au don de nous-mêmes.

Jésus qui ose proposer à ses amis le suprême déshonneur de la Croix.

 Adorons le Seigneur crucifié qui offre à ses amis l’honneur de participer à Sa Croix.

Point spi : ne rougissons pas d’être les disciples du Crucifié.

Jésus qui vit le don comme une sagesse supérieure, un art de vivre qui conduit au vrai bonheur.

 Adorons la Sagesse incarnée, qui nous fait signe.

Point spi : n’ayons pas le culte de l’échec, ni de complaisance pour ce qui abaisse l’homme.

Jeudi de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire : La brebis perdue et retrouvée, la drachme (Luc 15, 1-10)

La recherche de la brebis perdue, la course à travers les halliers et la marche le long des précipices, les jambes déchirées par les ronces, l’angoisse de la perdition définitive.

 Adorons le Bon Pasteur qui donne sa vie pour ses brebis.

Point spi : que le souci de ceux qui se perdent nous réveille quelquefois.

La quête de la pièce égarée, le temps passé, la lampe allumée, le sol balayé, le grand rangement.

 Adorons l’Ami qui nous aide à mettre de l’ordre dans notre vie.

Point spi : ne tolérons plus les recoins où la lumière ne vient jamais.

La joie de Jésus pour sa brebis (ou sa pièce) retrouvée, joie débordante et partagée.

 Adorons Jésus tout triomphant, dans son Amour vainqueur.

Point spi : donnons-Lui plus souvent cette joie, en revenant vite de nos fautes.

Vendredi 9 Novembre 2018 : FÊTE DE LA DÉDICACE DU SAINT SAUVEUR (ou SAINT JEAN DE LATRAN)

Jésus qui a voulu une Eglise visible, qui l’a établie au milieu de la grande cité païenne, qui la maintient et qui la protège.

 Adorons le Maître d’œuvre, qui préside à la construction, choisit le terrain et arrête les plans.

Point spi : apportons généreusement notre concours à la construction de l’Eglise.

Jésus qui l’a bâtie plus avec des cœurs humains qu’avec des pierres, Jésus qui forme l’édifice en réunissant des âmes avant tout.

 Adorons Celui qui est le roi et le centre de tous les cœurs, soleil autour duquel tout gravite.

Point spi : préférons toujours ce qui nous met en relation avec nos frères.

Jésus qui la laisse en perpétuel chantier pour qu’elle attende le jour et l’heure.

 Adorons le Maître parti en voyage et qui reviendra à l’heure où on ne l’attend pas.

Point spi : n’idolâtrons pas les réalisations terrestres, ne nous laissons pas prendre au désir d’efficacité à tout prix, même pour la bonne cause.

Samedi de la XXXIe semaine du Temps Ordinaire : « Qui vous confiera le bien véritable ? » (Luc 16, 9-15)

Jésus qui récompensera ses petits serviteurs, qui voit leurs efforts et leur fidélité cachée.

 Adorons le juste Appréciateur de tous nos actes.

Point spi : ne doutons pas de la sagesse de sa conduite, ne cherchons pas d’autre sécurité.

Jésus qui n’a pas dévié de son unique fidélité, qui n’a jamais servi qu’un seul Maître.

 Adorons le Témoin fidèle jusqu’à la mort.

Point spi : faisons un choix net pour le Seigneur.

Jésus qui démasque l’âpreté au gain, le goût maladif de l’argent, la volonté de puissance.

 Adorons Celui qui s’est fait pauvre par amour pour nous.

Point spi : soyons heureux de la part qui nous est confiée, sans chercher à avoir toujours plus.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication