Du 3 au 9 Décembre 2017 - Ière semaine de l’Avent

par le père Michel Gitton

vendredi 1er décembre 2017

Pour les jours de semaine, nous ne partons pas des collectes, ni des Evangiles (très décousus, car choisis en fonction des prophéties contenues dans la 1re lecture), mais, justement, des prophéties.

Dimanche de la Ire semaine de l’Avent (Année B)

1. Jésus qui est descendu une première fois, qui a déchiré les cieux pour venir jusqu’à nous (Isaïe 63, 16b-17.19b ; 64, 2b-7).

 Adorons le Messie fruit de la terre et Don du ciel.

Point spi : continuons de crier vers lui notre attente.

2. Jésus qui nous garde éveillés pour sa seconde venue, qui nous assure que Dieu est fidèle et ne nous manquera pas (1 Corinthiens 1, 3-9).

 Adorons le Roi promis qui agrandit chaque jour nos désirs.

Point spi : ne nous relâchons pas en nous disant que c’est trop long et que rien ne viendra.

3. Jésus qui est parti en voyage, mais non sans avoir fixé à chacun sa tâche, qu’il doit accomplir fidèlement jusqu’à son retour (Marc 13, 33-37).

 Adorons notre voyageur qui reviendra un jour à l’improviste.

Point spi : gardons notre créneau.

Lundi de la Ire semaine de l’Avent - Année B (Isaïe 2, 1-5)

1. « La Montagne du Temple sera placée à la tête des montagnes ». L’unité vue de Dieu, l’inverse de Babel, l’humble montagne de Sion, Jésus sur le Golgotha.

 Adorons ce Centre bien caché qui fait dès à présent l’unité de toutes les races, de toutes les cultures, de toutes les langues.

Point spi : ouvrons-nous à tout ce qui fait la variété légitime de notre monde : visages, goûts, modèles culturels.

2. « Il nous enseignera ses chemins ». Les hommes directement enseignés par Dieu, la fin des charlatans, des fabricants de systèmes, Jésus sur le Mont des Béatitudes.

 Adorons le Maître qui nous instruit à l’intérieur autant que par ses paroles.

Point spi : ne nous laissons pas prendre au piège des belles phrases creuses.

3. « Il sera l’arbitre de la multitude des peuples ». Arbitrage bienfaisant, qui éliminera les facteurs de guerre, d’incompréhension, etc …, Jésus dans sa crèche.

 Adorons le Prince de la Paix, le Roi pacifique qui écoute le faible et le pauvre.

Point spi : accueillons volontiers les cœurs blessés.

Mardi de la Ire semaine de l’Avent (Isaïe 11, 1-10)

1. « Sur lui reposera l’Esprit ». Il est le Messie, plein de l’onction du Saint Esprit, ses interventions toujours justes, toujours droites.

 Adorons le Messie auréolé de l’Esprit du Père.

Point spi : demandons l’aide de l’Esprit dans l’exercice de nos responsabilités.

2. « Il jugera les petits avec justice ». Juger = rendre justice, délivrer … c’est la fin de la loi du plus fort, de l’oppression due aux lois de la guerre et celles du marché.

 Adorons le Libérateur qui défait les chaînes injustes.

Point spi : ne nous résignons pas trop vite devant les prétendues nécessités du monde, faisons preuve d’inventivité.

3. « C’est un petit garçon qui les conduira ». Renversement, c’est le plus faible qui entraîne toute la colonne, le petit Jésus qui dompte les fauves.

 Adorons l’Enfant-Dieu qui est déjà le maître du monde.

Point spi : sachons demander l’avis des jeunes comme celui des gens âgés.

Mercredi de la Ire semaine de l’Avent (Isaïe 25, 6-10a)

1. « Ce jour-là, le Seigneur préparera pour tous les peuples sur sa montagne un festin de viandes grasses ». Il y aura un jour comme cela, pour tous les peuples, c’est cela qu’Il a voulu, dès le début…

 Adorons le Seigneur qui a désiré d’un grand désir partager la Pâque avec nous.

Point spi : ouvrons nos cœurs à toutes les cultures, à tous les peuples de la terre.

2. « Il enlèvera le voile de deuil qui enveloppait tous les peuples ». La mort n’est pas là pour toujours, un jour Il en viendra à bout.

 Adorons le grand Combattant, qui s’est mesuré à ce dernier ennemi qu’est la Mort.

Point spi : ne nous résignons pas aux malheurs du monde, comme si ça devait durer toujours.

3. « Il essuiera les larmes de tous les visages ». La souffrance des enfants, des hommes, des femmes, des vieillards, ce n’est pas pour Lui un accident de l’histoire, une péripétie négligeable au vu du résultat.

 Adorons l’Ami plein de compassion pour les peines et le deuil.

Point spi : sachons consoler les cœurs brisés.

Jeudi de la Ire semaine de l’Avent (Isaïe 26, 1-6)

1. « Le Seigneur a mis pour nous protéger muraille et avant-mur ». Jésus qui sait notre besoin de stabilité, notre fragilité foncière. Ses bras : notre abri sûr contre les menaces de l’Ennemi.

 Adorons Celui qui est notre Ami, si sûr, si solide.

Point spi : tenons bon dans nos résolutions.

2. « Qu’elle entre, la Nation juste ». Jésus qui nous ouvre toutes grandes des possibilités nouvelles et vraiment incroyables, qui nous fait entrer dans ses palais d’une inimaginable beauté.

 Adorons Celui qui est la Porte des brebis.

Point spi : secouons nos habitudes, cherchons des pistes nouvelles pour avancer.

3. « Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs ». Jésus qui confond les orgueilleux, renvoie les riches les mains vides.

 Adorons Celui qui est la Fierté d’Israël, qui défend l’honneur des pauvres.

Point spi : soyons solidaires de ceux qu’on méprise.

Vendredi 8 Décembre : SOLENNITÉ DE L’IMMACULÉE CONCEPTION DE LA VIERGE MARIE

1. Jésus très habile qui vient contourner le mal : s’infiltrer dans la génération humaine et la transformer.

 Adorons l’Homme fort, plus fort que le Démon.

Point spi : soyons inventifs, face au mal, ne nous laissons pas prendre de court.

2. Jésus très doux, qui confie à la femme - la pièce la plus délicate de l’ensemble - la responsabilité de porter avec lui le poids de la Rédemption.

 Adorons Jésus, né de la femme, né sujet de la Loi.

Point spi : ayons une vision grande et noble de la féminité.

3. Jésus très pur qui n’a besoin que d’un cœur droit pour venir dans ce monde, qui n’a rien réclamé d’autre pour nous visiter.

 Adorons le Sauveur très pur né d’une vierge pure.

Point spi : ayons une grande estime de la pureté, ne la voyons pas comme un manque.

Samedi de la Ire semaine de l’Avent (Isaïe 30, 19-21.23-26)

1. « Quand tu crieras, le Seigneur se penchera sur toi ». Jésus qui se penche, comme une mère vers son enfant qui a un gros chagrin, comme le Samaritain qui ne passe pas distraitement près de celui qui souffre.

 Adorons le Passant qui s’arrête pour nous.

Point spi : ne soyons pas sourds aux plaintes des autres.

2. « Le Seigneur pansera la blessure de Son peuple ». Avec quel soin il lave, oint, bande la plaie !

 Adorons le divin Infirmier que ne dégoûte aucune plaie purulente.

Point spi : ne dérobons pas notre plaie à Son regard.

3. « Tes oreilles entendront celui qui te dira : voici le chemin, prends-le ». Jésus qui nous parle à l’oreille, qui vient nous indiquer la bonne route.

 Adorons le Maître intérieur qui nous parle et qui nous guide.

Point spi : discernons les mouvements qu’Il suscite en nous.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication