Du 28 Avril au 4 Mai 2019 - IIe semaine de Pâques

para le père Michel Gitton

vendredi 26 avril 2019

Le retour à la normale n’est qu’apparent : on reprend certes le fil du psautier, la 2e semaine, on reprend le fil de l’Evangile de saint Jean avec le chapitre III, mais en réalité, il s’agit de « relire » dans la lumière pascale tout ce qui a précédé. « Il leur expliquait dans toute l’Ecriture ce qui Le concernait ».

Dimanche de la IIe semaine de Pâques : Dimanche de Quasimodo et de la Miséricorde (Année C)

Jésus qui suscite l’élan d’une communauté fraternelle, qui fait au milieu de nous des œuvres merveilleuses (Actes des Apôtres 5, 12-16).

 Adorons l’Incendiaire qui est venu mettre le feu sur la terre.

Point spi : croyons que le Seigneur continue à faire des miracles parmi nous.

Jésus qui se manifeste au milieu de la prière de son Eglise, qui révèle dans l’eucharistie sa puissance et sa bonté (Apocalypse 1, 9-11a.12-13.17-19).

 Adorons le Fils dans la splendeur de son être de Ressuscité.

Point spi : comptons sur cette force qu’il a mise en nous.

Jésus qui se laisse toucher, qui établit un contact direct avec chacun de nous (Jean 20, 19-31).

 Adorons l’Ami qui ne veut pas d’intermédiaire entre lui et nous.

Point spi : ne laissons pas attendre le Seigneur, jetons-nous dans ses bras.

Lundi 29 Avril 2019 : FÊTE DE SAINTE CATHERINE DE SIENNE, VIERGE, DOCTEUR DE L’ÉGLISE ET PATRONNE DE L’EUROPE

Jésus qui éveille le cœur d’une toute jeune fille, l’entraîne dans les voies d’un amour exclusif, la comble de ses dons de contemplation et de prophétie.

 Adorons l’Epoux qui parle au cœur de son épouse.

Point spi : laissons-nous séduire par la beauté du Seigneur.

Jésus qui la charge de mission, qui lui confie son honneur au sein de l’Eglise.

 Adorons le Seigneur bafoué, qu’on fait semblant d’honorer.

Point spi : ne perdons pas notre temps, accomplissons aujourd’hui la tâche qui nous est fixée.

Jésus qui en fait une maîtresse de vie, qui suscite par elle d’innombrables adorateurs en esprit et vérité.

 Adorons notre Rabbi qui nous instruit par la bouche des saints.

Point spi : faisons honneur à Jésus Christ, oublions nos intérêts particuliers.

Mardi de la IIe semaine de Pâques : Suite de l’Entretien avec Nicodème (Jean 3, 7-15)

« Nous parlons de ce que nous connaissons ». Jésus qui nous dit ce qu’il a vu dans la maison paternelle.

 Adorons le Fils au fait des secrets du Père.

Point spi : n’en restons pas à une connaissance superficielle des vérités de foi, enfonçons-nous dans la prière.

« Quand je vous parlerai des choses du ciel ». Jésus qui brûle d’introduire ses amis dans les plus hautes sphères de la vie spirituelle, qui veut leur partager ses trésors.

 Adorons le Maître qui nous dit l’inouï de Dieu.

Point spi : gardons de l’appétit pour tout ce que Jésus a encore à nous apprendre.

« Il faut que le Fils de l’Homme soit élevé ». Jésus qui relit après coup sa Passion et y voit la logique du dessein paternel.

 Adorons le Fils descendu toujours plus bas pour nous introduire dans les hauteurs.

Point spi : ne rougissons pas de notre Maître quand il n’est pas glorieux.

Mercredi de la IIe semaine de Pâques : Conclusion de l’entretien avec Nicodème (Jean 3, 16-21) + Saint Joseph, travailleur

« Dieu a tant aimé le monde … ». Jésus, porteur de la tendresse de Dieu, Jésus qui ne se résigne pas à voir se perdre un seul de ces petits.

 Adorons le Dieu-Amour né de l’Amour.

Point spi : ne jugeons pas que ce monde est perdu quand Dieu nous envoie son Fils.

« Pas pour juger ce monde, mais pour que par lui le monde soit sauvé ». Jésus qui ne vient pas régler des comptes, mais nous arracher à la puissance du mal.

 Adorons le Sauveur venu chez nous.

Point spi : venons en aide à ceux qui souffrent, même s’ils nous semblent responsables de leur malheur.

« La lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres ». Jésus, cadeau encombrant de Dieu, lumière qui lorsqu’elle est rejetée, aveugle, et qui, refusée, nous plonge dans le désarroi et la déraison.
à Adorons le Verbe dont la venue est signe de contradiction.

Point spi : aidons les hommes à dépasser leurs craintes et leur paresse.

Jeudi de la IIe semaine de Pâques : Petit discours sur le témoignage du Fils (Jean 3, 31-36)

Jésus qui « témoigne de ce qu’il a vu et entendu (auprès du Père) », Jésus qui nous transmet la vraie connaissance de Dieu.

 Adorons le Témoin fidèle, qui a signé son témoignage de son sang.

Point spi : accueillons dans notre cœur le « témoignage » de Jésus.

« Dieu lui donne l’Esprit sans mesure ». Jésus qui nous partage l’Esprit comme il l’a reçu, avec une libéralité souveraine.

 Adorons le Fils éternel, dont procède l’Esprit.

Point spi : demandons humblement notre part du divin Esprit.

« Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main ». Jésus qui dispose de la vie que le Père lui a confiée pour nous.

 Adorons le Fils, le dispensateur des dons divins.

Point spi : confions les âmes à sa tendresse et à sa miséricorde.

Vendredi 3 Mai 2019 : FÊTE DES SAINTS PHILIPPE ET JACQUES, APÔTRES

Jésus qui s’étonne que nous n’ayons pas reconnu en lui la présence du Père, Jésus qui s’impatiente de nos retards, de nos faiblesses.

 Adorons le Dieu inconnu même quand nous croyons le connaître.

Point spi : révisons nos idées toutes faites.

Jésus qui nous propose, à travers son apôtre Jacques, des tâches sérieuses, qui nous confie les veuves et les orphelins, les pauvres et les malades.

 Adorons Celui qui a fait jusqu’au bout la volonté du Père.

Point spi : retroussons-nous les manches, mettons-nous à l’ouvrage.

Jésus qui est venu pour ceux qui sont proches (les brebis d’Israël) et pour ceux qui sont loin (les Grecs que Philippe amène à Jésus).

 Adorons le Berger d’Israël qui nous dit qu’il a « d’autres brebis ».

Point spi : regardons au-delà du troupeau rassemblé, prions et agissons pour ceux qui sont encore à l’extérieur.

Samedi de la IIe semaine de Pâques : La suite de la multiplication des pains (Jean 6, 16-21)

Jésus, qui envoie ses disciples sur la mer, qui reste seul, cassant l’enthousiasme populaire, renonçant à un succès facile.

 Adorons le Fils qui est venu non pour être servi, mais pour servir.

Point spi : affrontons la nuit et la solitude, si c’est Jésus qui nous envoie.

Jésus, qui vient rejoindre ses disciples au milieu du vent et des vagues, qui les rassure et les apaise.

 Adorons l’Ami qui ne laisse pas les siens, qui compatit à leur détresse.

Point spi : reconnaissons notre joie même dans les larmes : Il est là !

Jésus, qui, lorsqu’il est à bord, fait déjà toucher terre à la barque.
à Adorons Celui qui est à la fois le chemin, la vérité et la vie.

Point spi : prenons Jésus à notre bord, n’espérons pas nous en sortir tous seuls.

Messages

  • Aujourd’hui 29 avril il ne serait pas inutile de penser à Catherine de Sienne, déclarée docteur de l’Eglise par Paul VI. Au-delà de la contemplative, dans un monde déboussolé où guerres, épidémies, moeurs dissolues jusque parmi les clercs de l’Eglise et pendant que le schisme d’Occident sévit dangereusement cette jeune femme n’hésite pas à joindre l’action à la prière.

    Une évocation de la vie de Catherine de Sienne - protectrice des professionnels de la communication - et du contexte dans lequel a évolué cette femme courageuse - pourrait-on aller jusqu’à dire téméraire ? - aiderait probablement à mieux discerner les défis actuels .Mais c’est surtout par la qualité de l’action que Catherine de Sienne aura, quelque part, "fait bouger" les choses et avancer des situations.

    La qualité de l’action... A méditer, peut-être.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.