Du 14 au 20 Avril 2019

PISTES POUR LA SEMAINE SAINTE

par le Père Michel Gitton

vendredi 12 avril 2019

DIMANCHE DES RAMEAUX

Jésus qui se présente courageusement devant la Ville sainte « qui tue les prophètes et lapide ceux qui lui sont envoyés ».

 Adorons l’Homme fort qui vient affronter à visage découvert l’opposition des hommes.

Point spi : accueillons ceux qui viennent à nous de la part du Seigneur.

Jésus qui s’avance monté sur une ânesse et non sur une monture guerrière, qui va vaincre par des voies inédites.

 Adorons notre Roi pacifique qui vient nous sauver.

Point spi : n’attendons pas tout des moyens de force.

Jésus qui ne se laisse pas griser par les acclamations de la foule, qui ne se fait pas d’illusion sur la suite.

 Adorons le Rédempteur qui s’avance vers sa Passion.

Point spi : soyons prêts à subir la trahison, même de nos proches.

LUNDI SAINT

Jésus, infiniment vulnérable, qui doit se cacher et n’apparaît plus en public que sous la menace d’une arrestation.

 Adorons le Dieu sur qui on peut mettre la main.

Point spi : suivons Jésus dans sa retraite.

Jésus qui donne - avec quel zèle ! - ses derniers enseignements, ses dernières consignes à ses disciples.

 Adorons le Maître qui nous instruit jusqu’au bout.

Point spi : recueillons pieusement toute parole qui sort de la bouche de Jésus.

Jésus qui se prépare dans le secret à ce qui va arriver et qui reçoit les évènements un à un, tel que les lui donne le Père.

 Adorons le Fils qui reçoit chaque instant de la main du Père.

Point spi : apprenons à dire : « tout est grâce ! ».

MARDI SAINT

Jésus qui prie devant la Ville qui dort.

 Adorons le Veilleur, le Gardien d’Israël, qui « ne dort ni ne sommeille ».

Point spi : prolongeons un peu plus notre prière.

Jésus qui voit tous les refus des hommes, leurs complots, leurs misérables calculs, qui tremble devant la possibilité de leur impénitence finale.

 Adorons ce « Cœur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé ».

Point spi : avouons à Jésus sans détour tout ce qui grouille en nous.

Jésus qui porte à bout de bras tout l’avenir de son Eglise, que lui seul peut entrevoir.

 Adorons le Grain de blé tombé en terre mais qui ne restera pas seul.

Point spi : ayons confiance dans le projet de Dieu.

MERCREDI SAINT

Jésus qui connaît la démarche de Judas, la trahison de ses amis et qui pourtant va jusqu’au bout avec eux.

 Adorons l’Amour bafoué qui ne se dément pas.

Point spi : soyons lucides sur nous-mêmes : « serait-ce moi, Seigneur ? »

Jésus qui se prépare dans son cœur à la Pâque du lendemain, qui déjà vit ce don et cette remise complète de lui-même.

 Adorons l’Agneau déjà offert en sacrifice.

Point spi : la charité est de tous les temps, toujours à l’ordre du jour.

Jésus qui va de l’avant, sûr du soutien de son Père, confiant dans sa volonté, abandonné à sa conduite.

 Adorons le Fils dans toute l’acceptation du terme.

Point spi : ne laissons pas la fatigue et le découragement nous abattre.

JEUDI SAINT

Jésus qui, au moment fixé, rassemble ses amis pour manger avec eux la Pâque qu’il a ardemment désiré partager avec eux.

 Adorons le Maître qui fonde notre unité sur son sacrifice.

Point spi : entourons Jésus en cette heure décisive.

Jésus qui lave les pieds de ses disciples dont il sait déjà l’abandon, qui les institue pourtant prêtres à sa suite.

 Adorons le Serviteur qui nous fait participer à son service.

Point spi : lavons-nous les pieds les uns les autres.

Jésus qui s’offre à son Père comme prêtre et victime.

 Adorons le nouvel Isaac, qui consent de tout son être à la volonté de son Père.

Point spi : efforçons-nous de dire toujours « fiat » à la volonté de Dieu.

VENDREDI SAINT

Jésus jugé et bafoué.

 Adorons le Juge des vivants et des morts face auquel nous nous jugeons.

Point spi : regrettons nos jugements superficiels et partiaux.

Jésus torturé et mené à la Croix.

 Adorons le Roi qui nous accueille dans son Royaume.

Point spi : crions vers lui, jusqu’au bout, quelles que soient nos fautes.

Jésus couché dans le tombeau.

 Adorons le Vivant que la mort ne pourra vaincre.

Point spi : quand nous ne pouvons plus rien, restons dans la paix.

SAMEDI SAINT

Jésus qui repose dans le silence.

 Adorons notre Bien-Aimé endormi.

Point spi : ne le réveillons pas avant l’heure de son bon plaisir.

Jésus qui est descendu aux enfers rejoindre les âmes des hommes prisonniers de la mort.

 Adorons le Sauveur qui s’approche de toute humanité.

Point spi : gardons confiance pour tous nos défunts.

Jésus qui attend dans la paix la réponse du Père, qui n’anticipe pas sur son bon vouloir.

 Adorons le Fils tout remis à la volonté de son Père.

Point spi : ne devançons pas le jugement de Dieu.

Messages

  • Personne ne va "reconstruire" ni rebâtir" et encore moins ressusciter Notre Dame, parce qu’on reconstruit ou rebâtit un édifice quand il est pierre sur pierre, et pour une résurrection encore faut-il que la mort soit passée par là. Or, bien que grièvement blessée et sa flèche "effondrée", Notre Dame est toujours là, et ses tours, gage de présence, sont comme deux mains ouvertes en quête de nos prières et de la conversion de notre coeur.

    Vous avez raison, Père Gitton, de nous amener aujourd’hui à être à coeur ouvert pour recueillir "pieusement toute parole qui sort de la bouche de Jésus". Bernanos avait compris, lui, à travers son curé de campagne que "tout est grâce".

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.