Du 11 au 17 Mars 2018 - IVe semaine de Carême

par le père Michel Gitton

vendredi 9 mars 2018

Dimanche de la IVe semaine de Carême (Année B)

1. Jésus qui assiste désolé à la conséquence de nos fautes, qui voit la folie des hommes (2 Chroniques 36, 14-16.19-23).

 Adorons Celui qui reste notre Espérance dans la détresse.

Point spi : ne désespérons pas de la miséricorde.

2. Jésus qui nous dépasse toujours par la surabondance de sa grâce (Ephésiens 2, 4-10).

 Adorons le Dieu riche en miséricorde.

Point spi : redoublons de foi en cette fin de Carême.

3. Jésus qui nous guérit si nous le regardons (Jean 3, 14-21).

 Adorons le Don du Père pour nous.

Point spi : sortons de nous-mêmes, allons nous réfugier près de Lui !

Lundi de la IVe semaine de Carême : L’Intendant Royal (Jean 4, 43-54)

1. Jésus qui résiste à la volonté de « voir des signes », qui refuse de se laisser entraîner à une surenchère de miracles.

 Adorons le Dieu fort qui ne se laisse pas embarquer dans nos plans.

Point spi : accueillons jour après jour la volonté de Dieu avec amour et patience.

2. Jésus qui refuse la démarche qu’on lui demande : alors que, d’autres fois, il suit ceux qui veulent l’amener au chevet d’un malade (cf. la fille de Jaïre), là il dit « non » et laisse repartir le père avec seulement une promesse.

 Adorons le Verbe qui d’un mot peut changer la face des évènements.

Point spi : ne dictons pas au Seigneur sa conduite.

3. Jésus qui se réjouit à distance de notre joie, qui voit la fécondité de sa parole.

 Adorons l’Ami sûr à qui nous pouvons faire confiance.

Point spi : relisons notre histoire personnelle dans Sa lumière.

Mardi de la IVe semaine de Carême : La source du Temple (Jean 5, 1-16)

1. Jésus, vraie source qui jaillit du côté droit du Temple, par sa seule présence, par ses paroles, par ses gestes, un flot s’élance qui lave peu à peu le monde.

 Contemplons le côté ouvert de Jésus sur la Croix, vénérons cette source cachée, plongeons-y nos yeux et notre cœur.

Point spi : « espérer pour tous ».

2. Jésus, vraie source qui réveille le désir oublié de guérison, qui ravive la soif.

 Adorons celui qui nous rend le désir des vrais biens, lui, notre Souverain Bien.

Point spi : osons demander l’impossible.

3. Jésus, vraie source qui ressurgit plus loin dans notre vie, qui rattrape l’ex-paralytique un peu par surprise et lui dessine un avenir.

 Vénérons cette source pleine de résurgences, qui n’en n’a pas fini de soulever nos vies, adorons « celui qui vient ».

Point spi : la conversion est devant nous, pas derrière.

Mercredi de la IVe semaine de Carême : Les œuvres de Dieu (Jean 5, 17-30)

1. Jésus qui n’a pas fini de travailler à notre sanctification, qui ne se donne aucun répit.

 Contemplons l’Apprenti divin dans l’atelier du Père, regardons Jésus travailler avec son Père, sans relâche.

Point spi : ne laissons pas à d’autres le souci de nos frères en difficulté.

2. Jésus qui ne cesse pas de redonner la vie, qui ressuscite les morts, à l’école de Dieu son Père qui n’a pas fait la mort.

 Adorons Celui qui est la Résurrection et la Vie, considérons sa hâte de redonner vie à nos corps mortels, voyons son soin à couvrir de peau, à remettre le souffle vital dans cette pauvre chair abîmée.

Point spi : devant la mort, continuons d’affirmer la résurrection de la chair.

3. Jésus qui nous délivre par un « jugement », qui dessine une issue hors des ambiguïtés du présent.

 Contemplons notre Juge, plein de miséricorde, accueillons avec joie sa sentence qui est lumière et vie.

Point spi : ne cachons pas nos misères, exposons-les au feu de la pénitence.

Jeudi de la IVe semaine de Carême : Le témoignage de Dieu (Jean 5, 31-47)

1. Jésus qui n’a pas cessé d’être annoncé par Jean Baptiste, par la Loi, par les signes qui balisent sa route.

 Adorons Jésus qui entend la voix du Père lui dire qu’il est son Fils bien-aimé, communions à sa joie, laissons-nous baigner de sa lumière.

Point spi : ne nous fions pas aux compliments humains, attendons le jugement du Seigneur.

2. Jésus qui est le centre caché de toutes les Ecritures.

 Adorons l’Agneau immolé que contemplent ensemble les Trois dans l’icône de la Trinité de Roublev.

Point spi : n’opposons pas Jésus à la Loi.

3. Jésus qui est sûr d’agir par le doigt de Dieu, car il ne fait rien « de lui-même ».

 Adorons le Serviteur attentif à la volonté du Père.

Point spi : ne cherchons pas à jouer à tout prix un rôle et, quand nous le pouvons, logeons-nous dans l’obéissance.

Vendredi de la IVe semaine de Carême : La fête des Tentes (Jean 7, 2.10.14.25-30)

1. Jésus qui arrive incognito, à son heure, qui échappe aux rendez-vous qu’on a pris pour lui sans le consulter.

 Adorons la liberté de Celui qui vient à son heure, saluons sa fidélité qui se manifeste après coup, reconnaissons sa libéralité.

Point spi : quand nous ne comprenons pas, attendons le moment où Il nous dira ses raisons.

2. Jésus qui, même reconnu par certains, reste mystérieux : on croit savoir d’où il vient (Nazareth, fils de Joseph), alors que …

 Contemplons le Dieu vrai, qui ne force pas l’adhésion.

Point spi : révisons nos connaissances religieuses périodiquement.

3. Jésus sur qui on n’arrive pas à mettre la main, même s’il est bien là, parmi nous.

 Vénérons l’Innocent que les hommes veulent prendre au piège.

Point spi : n’extrapolons pas les expériences passées, chaque rencontre est nouvelle.


Samedi de la IVe semaine de Carême : Les cœurs fermés (Jean 7, 40-53)

1. Jésus, facteur de division, occasion de jugements contradictoires.

 Adorons la « Pierre d’angle » qui est aussi signe de contradiction.

Point spi : brisons les idoles, les images fausses que les hommes se font du Christ et de son Eglise.

2. Jésus qui touche le cœur des hommes simples : « nul homme n’a parlé comme celui-là ».

 Adorons la Sagesse de Dieu bafouée, reconnue par les simples.

Point spi : ne méprisons pas un seul de ces petits.

3. Jésus que l’on veut faire taire, à qui on ne donne même pas le moyen de se défendre.

 Adorons le Gardien de nos âmes, qui veille quand nous dormons ou nous occupons à des futilités.

Point spi : ne nous en tenons pas aux explications toutes faites et aux slogans, travaillons, réfléchissons.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication