Des chrétiens jugés pour rupture du jeûne en Algérie

mardi 21 septembre 2010

Le procureur du tribunal a requis trois ans de prison ferme contre ces deux chrétiens. Face à la mobilisation populaire – plusieurs centaines de personnes ont scandé des mots d’ordre hostiles au pouvoir algérien à l’extérieur de la salle d’audience –, le juge a renvoyé le verdict au 5 octobre.

http://www.la-croix.com

Chrétiens et « mauvais » musulmans traqués en Algérie

Pour avoir rompu le jeûne du Ramadan, deux chrétiens algériens sont jugés mardi. Le procureur a requis, à l’issue de son réquisitoire, une peine de trois mois de prison ferme.

http://www.lefigaro.fr

Algérie : prison requise pour deux chrétiens durant le ramadan

Agé de 44 ans et père d’une fillette d’un mois, Hocine Hocinia été interpellé par la police le 13 août avec un collègue, Salem Fellak, 34 ans, alors qu’ils venaient de finir de manger dans un lieu discret sur un chantier, selon leur version.

http://www.swissinfo.ch

Messages

  • A la suite du brûlot commis par le Pr André Savelli de l’Hôpital du Val de Grâce et adressé sous forme de "Lettre ouverte au Président Bouteflika" et de la vague d’indignations exprimée par des milliers de citoyens algériens, dont l’ensemble des commentateurs de ce blog (cf Note précédente intituée "Droit de Réponse...."), il m’a paru utile de publier sous forme de Nouvelle Note, le commentaire que je viens de recevoir sous la signature du pseudo "Amina Larbi" qui reflète à mon avis, l’opinion consensuelle de tous les patriotes algériens dignes de ce nom, qui se sont sentis iffensés et blessés par les propos indignes et racistes du Pr André Savelli.

    Voir en ligne : Polémique avec le professeur Savelli

  • Je vois qu’on répond ici à une polémique commencée sur d’autres sites. Voici le texte incriminé par un certain "Electron libre" :

    « Monsieur le Président,

    En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles ! [...] »

    Pour lire la suite, cliquez ci-dessous

    Voir en ligne : La lettre ouverte du Pr. Savelli à Bouteflika

  • Attention, ce texte attribué au professeur Savelli date de 2007 et il est utilisé à des fins désagréables, parfois au prix de quelques transformations... Qui plus est cela n’a pas beaucoup de rapport avec l’objet cette discussion sur la persécution des chrétiens et des "mauvais musulmans" en Algérie, en 2010...

  • Au Maghreb et dans tous les pays ou même territoires à majorité musulmane, les non-musulmans sont opprimés. Des chrétiens sont envoyés devant les tribunaux ou expulsés pour prosélytisme car ils possèdent 2 Bibles, tués au Pakistan, etc, ...

    La construction d’églises est quasiment impossible, le culte de même.

    Par contre en France, nous accueillons beaucoup de maghrébins. Cela nous coûte très cher. Pourquoi n’entendons nous que des critiques de notre pays au lieu d’un grand "MERCI". Merci de partager votre système de santé gratuitement, merci pour votre école gratuite, merci pour toutes vos allocations de solidarité, merci de nous permettre de vivre notre religion, merci pour votre système démocratique, merci de ne pas nous traiter comme on vous traite dans les pays à majorité musulmane. Tout cela est un don du travail de nos parents et grand-parents à notre génération.

    Je crois qu’un relation juste est basée sur la RECIPROCITE.

  • Comment se fait-il que les premiers commentaires sur la persécution de chrétiens en Algérie soit un commentaire d’algériens qui se posent en victimes ? Je vous mets en lien un article passionnant de Jean-François Chemain sur cette posture systématique des musulmans de toujours se poser en victime dans la revue Resurrection de janvier 2008 : "L’islam au risque de l’histoire:Violence et victimisation".

    Ainsi près de Ground Zero, les islamistes revendiquent une mosquée sur les cadavres de 3000 de leurs victimes et ils se posent en victime de l’islamophobie et du racisme car les familles refusent qu’ils mettent une mosquée dans ce lieu. Ainsi, des chrétiens sont
    victimes d’intolérance, mais ...

    http://www.revue-resurrection.org/Violence-et-victimisation

  • Le Père Christian Delorme, bien connu pour son engagement dans le "dialogue islamo-chrétien", avait fait paraître dans le quotidien “Le Monde » du 4 juin 2008 un article intitulé :

    "Non, l’Algérie n’est pas antichrétienne".

    Cet article présentait les affirmations suivantes :

    "L’Algérie n’est pas antichrétienne, il est nécessaire d’entendre ce que nous disent les autorités algériennes et une partie de la population à propos de ces musulmans algériens devenus chrétiens ; ce qui fait fondamentalement l’unité de l’Algérie, c’est son islamité ; ces conversions nous rappellent les méthodes des coloniaux ; les chrétiens évangéliques agissent selon une stratégie américaine ; enfin, il semble dangereux d’évangéliser en terre d’Islam car un peuple risque d’être déchiré".

    Persiste-t-il dans l’erreur, et l’outrage ?

    Persiste-t-il à faire ses fameuses conférences "aimer l’islam pour être de meilleurs chrétiens" ?

    Vous aurez une idée de la réponse a mes questions en vous rendant à l’adresse suivante :

    (http://www.saphirnews.com/Pere-Christian-Delorme-Le-metissage-de-la-France-ne-se-retrouve-nulle-part-ailleurs-en-Europe_a11821.html )

    Le « curé des Minguettes » a la question :

    « Les Français musulmans pourraient aussi être dragués pour les voix qu’ils représentent aux élections, comme c’est le cas dans d’autres pays. Pourquoi n’est-ce pas le cas en France ? »

    Ils osent répondre :

    « Chr. D. : En effet, et c’est une faute politique. On a des responsables politiques, aussi bien à droite qu’à gauche d’ailleurs, qui ne peuvent pas concevoir – ou qui n’ont pas pris conscience – que la majorité des musulmans en France sont des citoyens français. »

    Il montre ainsi son ignorance et son mépris de la République et de la laïcité républicaine qui veut qu’en principe on ne mélange pas religion et politique. En effet en France, tous les citoyens sont égaux en droits et en devoirs, la République n’a pas a s’occuper de leurs origines, de leur sexe, de leur couleur, de leur religion, pas plus que de leurs « préférences sexuelles ».

    Que dit Mgr Barbarin, lui qui en compagnie du Père Delorme était allé se recueillir sur les tombes des moines égorgés par les coreligionaires d’Azzedine GACI - Président du CRCM Rhône-Alpes, élu sur une liste de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France), qui l’accompagnait ; juste après avoir été reçu par le Gouvernement algérien ?

    Seigneur, prends pitié !

    Que Dieu nous bénisse.

    M.J.

  • Le professeur turc Ekmeleddin Ihsanoglu, 66 ans, est le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique, une institution qui regroupe 57 pays et qui a rang d’observateur permanent à l’ONU. Il est spécialiste de l’histoire des sciences. Il vient de donner une interview au Monde où il déclare que l’islam est compatible avec la démocratie.

    Voir en ligne : "L’islam est compatible avec la démocratie"

  • UN chrétien kabyle condamné à 5 ans de prison ferme pour avoir donné un CD chrétien à un voisin à Oran. Prions pour que les droits de l’homme soient respectés en Algérie. Prions aussi pour nos frères persécutés.
    http://www.siwel.info/Algerie-cinq-ans-de-prison-ferme-contre-un-jeune-chretien-originaire-de-Kabylie_a1427.html

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.