De quelques interventions célestes à des manœuvriers déplorables

par Dominique Daguet

lundi 17 octobre 2016

En 1917, le 16 mars, la moniale Claire Ferchaud, de Loublande près de Cholet, reçut de la part du Christ ce message :

« La France me tue ; mais malheur à ceux qui ne se convertiront pas. Le peuple de France est à deux doigts de sa perte. Le traître vit au cœur de la France : c’est la Franc-Maçonnerie qui, pour obtenir la perte éternelle de ce pays, d’accord avec l’Allemagne, a engendré cette guerre. Les trahisons se poursuivent et si quelqu’un pouvait pénétrer à l’intérieur de plusieurs « cabines » (pour « cabinets ministériels ») il y découvrirait les pièges. » [1] Et Il jouta : « Sans Moi, la France serait perdue mais mon amour, qui veut la vie de cette France, arrête le fil électrique qui communique à l’ennemi ses secrets.

La Franc-Maçonnerie sera vaincue, de terribles châtiments fondront sur elle. Mais je demande au brave petit soldat de France, jusqu’aux généraux qui sont aux armées, de déployer le drapeau du Sacré-Cœur malgré la défense formelle qu’on fera autour d’eux… » [2]

Déclaration de Jésus qui désirait que l’on vénère son Sacré Cœur ce qui vaudrait une victoire rapide sur l’armée allemande, mais les Français n’entendirent rien à cette supplique et la victoire ne fut qu’à demi obtenue… en attendant vingt ans plus tard, comme annoncé, que se déclara le complément.

Tout de même, il faut le dire : il est extrêmement important qu’au début du siècle dernier Jésus se soit ainsi engagé en faveur de la France, comme d’ailleurs a pu le faire la Vierge Marie, apparaissant le 8 septembre 1914 au-dessus d’une centaine de milliers de soldats allemands, induisant la victoire dite de la Marne [3]. Sans cette intervention, l’armée française n’aurait pu revendiquer la victoire.

On a négligé à travers la France les révélations entendues par Claire Ferchaud [4], aussi bien le Président Poincaré, qui cependant accepta de la rencontrer, que les évêques qui, à part le Pape d’alors et quelques hauts membres de notre Eglise, ne voulurent rien entendre d’elle.

Hier, à la Manif pour tous, une allusion forte au Grand Orient a fait dresser mes oreilles à retardement : il s’agissait d’oreilles amies car je n’avait pu, hélas, me rendre à ce rendez-vous dont François Hollande eut si peur qu’une nouvelle fois il mentit lourdement sur le nombre des marcheurs [5]. Il faut que nous le disions sans en avoir peur : cette Franc-Maçonnerie [6], si désireuse secrètement de détruire l’Eglise, Vatican inclus, déploie un activisme délirant dans tous les pays, notamment ceux d’Afrique noire, se fichant comme d’une guigne de l’annonce faite à Claire par Jésus : « La secte franc-maçonnique, le gouvernement (actuel) seront châtiés ». La mission de l’envoyée de Jésus, décédée en 1970, fut, durant toute sa vie, « que la France soit enfin délivrée par le Règne du Sacré-Cœur, malgré la rage de Satan et de ses suppôts ». Ce propos fut d’abord tenu pendant la Première Guerre mondiale, mais continue d’être d’actualité : les FM entendent entraîner notre pays dans le silence jusqu’à sombrer au pied de Satan. C’est ainsi que ce Grand Orient est à la manœuvre afin d’imposer aux peuples une mondialisation dont il prétend qu’elle serait naturellement sous sa gouvernance : une fois les peuples stérilisés, dé-spiritualisés, alors le but aura été atteint et l’Enfer installé parmi nous. La « chose » est en cours de réalisation… mais la défaite de cette entreprise viendra à son heure, celle de la prière de toute l’Église.

Marthe Robin, elle aussi, a mis en garde ! Écoutons-la : « En 1936, lors de leur première rencontre à Châteauneuf-de-Galaure, la Bienheureuse Marthe Robin, grande mystique, déclara au Père Finet que ‘’parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait le communisme, le laïcisme et la franc-maçonnerie’’ » Le communisme poursuit son agonie ; le laïcisme en France vit peut-être ses derniers excès ; il nous reste donc à prier pour que les franc-maçons – il en existe de bonne foi – se convertissent et sortent de leur erreur comme des ténèbres qu’ils prennent, les pauvrets, pour « la Lumière ».

Mgr Girotti a insisté, il y a peu, sur la condamnation romaine de 1983 : les papes ont toujours précisé que le catholique membre d’une organisation maçonnique se trouve « en état de péché grave » et que, de ce fait, il lui est interdit d’« accéder à la Sainte Communion » [7]. Les Pères de l’Église, dans les premiers siècles, ont soutenu qu’il n’existait « aucun intérêt spirituel pour un baptisé à se soumettre à une quelconque initiation » gnostique ; plus explicitement encore, Saint Irénée, combattit cette pensée que l’homme seul pouvait par lui-même se sauver [8], corruption de la vraie Foi : ce que font encore aujourd’hui les Trois points, tristes handicapés du lobe cervical consacré à l’activité spirituelle… Oui pauvres infirmes à démasquer et à faire taire autant que possible, tout en priant pour leur salut.

Monsieur Maurice Caillet [9], ex-18e grade, fut donc un temps dans les hautes sphères du Grand Orient, pour lui reconnu par la suite « secte satanique » : n’oublions pas de le lire sur son site Internet afin d’être en mesure de contrer cette redoutable organisation ! En France, elle dispose en son sein de militants actifs (167), prêts, si l’ordre leur en est donné, d’accomplir des tâches répugnantes. Ce « gradé », qui fut haï quand il s’éloigna de ses amis F.M., déclara solennellement : « Lucifer est honoré dans les Hauts Grades de la maçonnerie... beaucoup de maçons ne savent même pas qu’ils en sont les complices » [10].

Souvenons-nous de ce qu’on a pu dire sur ce qui advint à Michel Baroin, ancien Grand-Maître démissionnaire en train de se convertir : il disparut au-dessus d’une forêt africaine tout autrement que par un simple accident… La thèse officieuse dénonça un attentat iranien. Mais « quelqu’un » a pu dévoiler une autre hypothèse et qui avait donné l’ordre de tirer sur son avion : mieux vaut taire son identité, sa vie en dépend assurément ! Je n’oublies pas non plus ce que déclara son fils François quand il lui fut demandé s’il était de la secte : « Après ce qui est arrivé à mon père, je ne vois pas comment je pourrais l’être » (citation approximative de mémoire, je remercie qui m’en redonnerait le texte exact et sa source précise). Il est vrai que dans d’autres déclarations plus tardives il invoqua seulement le « manque de temps et de disponibilité »...

Toutes ces bonnes et horribles nouvelles dites, me reste à saluer « mes plus ou moins quatre a six cents lecteurs réguliers, avec quelques pointes de consultation dépassant le millier et parfois les deux mille ». Trop peu nombreux ? Pour moi bienheureuse présence. [11]

Dominique DAGUET


[1Le traître principal fut découvert et pendu.

[2Ces paroles valent pour le moment où elles furent prononcées et pour les temps plus lointains.

[3Du 5 septembre 1914 au 12 septembre 1914

[4Un livre de 178 pages (13 €) va sortir à la fin de novembre 2016 sur Claire Ferchaud : « L’Appel du Sacré-Cœur de Jésus ». Un article clair l’annoncera.

[525 mille prétendit, sur ordre de l’Élysée sans doute, la Gendamerie au lieu des 200 mille annoncés par les organisateurs, plus à même qu’un hélico hésitant d’apprécier la foule en marche.

[6En 1917, la F-M. injuriait le Pape à Rome, faisant flotter l’étendard de Lucifer et vociférant « Satan doit régner au Vatican, et le Pape sera son esclave ».

[7Le Figaro du 5 mars 2007.

[8En son « Traité des Hérésies ».

[9Etrange : les commentaires ont été supprimés sans explication sur le site de Maurice Caillet.

[10Le Président du G.O., interrogé il y a deux ou trois ans sur une chaîne de la télévision, indiqua qu’il n’était pas question de vouloir détruire l’Église, quoique les adeptes de l’FM ne l’aimassent guère… Mentir ne nuit pas à ce niveau de secret…

[11Si l’un de mes lecteurs se dit qu’il pourrait envoyer tel ou tel de mes textes à son fichier d’amis, qu’il n’hésite point : je m’en sentirais conforté ou moins inutile.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.