David Douillet, « premier chrétien nommé ministre des sports »

mardi 27 septembre 2011

Le judoka David Douillet devient le premier chrétien évangélique à être nommé ministre des Sports en France. Il remplace la karatéka Chantal Jouanno qui a démissionné après son élection au Sénat.

"Catholique non pratiquant par tradition, je suis devenu protestant", déclare David Douillet. Sa foi en Jésus lui a permis de remporter deux titres olympiques et quatre titres de champion du monde dans la catégorie dite des « poids lourds », la plus massive en judo.

http://www.missionchretienne.net/actualite/actualite-chretienne,21/david-douillet-premier-chretien-nomme-ministre-des,2775.html

Messages

  • OUI ! enfin, info peut-être à nuancer sachant qu’on pouvait lire dans un Paris-Match récent que ce même David Douillet avait été initié à la francmaçonnerie !!!... n’y aurait-il pas là encore de la manipulation dans l’air ? vIVE les vrais chrétiens !

  • Dire que la foi en Jésus permet de remporter des succès sportifs est un peu de la théologie de l’abondance : si tu crois, Dieu te comblera matériellement. Pas entièrement faux, mais assez trompeur. En tout cas, le succès charnel est loin d’être le signe universel de la foi, bien au contraire. Par contre, rendre grâce à Dieu pour des succès charnels (licites !) est fort recommandé, car trop de gens s’en attribuent les mérites.
    En tout cas, David Douillet ne figure pas sur l’Annuaire Evangélique, qui comporte des associations de sportifs évangéliques.

  • Sa foi en Jésus lui a permis de remporter deux titres olympiques !!! Si ça se trouve, il a battu des gars qui étaient plus croyants que lui... Quelle confusion et quelle naïveté, à ce tarif là, Christine Boutin va gagner toutes les élections. Et s’il avait perdu, il aurait pu perdre la foi aussi...
    Par pitié, évitez-nous ce genre d’articles !

  • Ahurissant, dis donc ! Est ce à dire que toutes les excellences qui ont précédé ce matamore dans ce poste n’étaient pas des chrétiens ??? Etonnant, en vérité, quand on sait que dans les années 50 (ne parlons pas de l’époque de l’Etat Français de Pétain), tout français qui guignait un poste important était obligé- je dis bien OBLIGE- d’être catholique.

  • S’il est vrai que David Douillet a dit que le sport était au service des valeurs de la république, c’est consternant.
    J’aime l’activité sportive à dose raisonnable, natation, tennis marche à pied , promenades en bicyclettes au parc aux alentours du Morvan . Est-ce du républicanisme, peut-on encore promener, c’est après tout un sport.
    Ou peut êtres pense-t-il aux clubs sportifs dont les victoires égrèneraient la république !
    Une telle abyssale platitude mérite bien notre pitié, et si je devais demain participer à un tournoi sportif je lui dirai franchement qu’il a outrepassé ses droits en faisant de la communauté sportive un otage de sa langue de bois républicaine ? Qu’il mélange tout.
    Jamais oh grand jamais une victoire sportive ne devrait être au service d’une idéologie , ni être au service d’un égo. Tout au contraire elle doit marquer la victoire du fair play , de la camaraderie sportive , de l’amitié entre sportifs de différents s pays hors de toute connotation de cetype.
    Instrumentaliser le sport est le propre des régimes totalitaires, on l’a vu dans les régimes socialistes et d’autres. Est-ce cet exemple qu’il faut suivre.
    Est-il chrétien ? Je veux bien, mais être chrétien ne dispense pas de ne pas dire n’importe quoi et n’est pas un passeport pour ce genre de propos complaisants, irréfléchis et lamentables, même s’ils ont eu des précédents en France de la part des plus hautes autorités de l’ Etat, qui se sont alors fourvoyées. Ce n’est pas une raison pour les imiter. Alors s’il vous plait Monsieur Douillet votre idéologie vous la laissez au vestiaire, et vous laissez les sportifs en tout genre d’un pays en paix.

  • J’apprends par la toile qu’un mauvais procès en sorcellerie est fait à David Douillet pour des propos tenus il ya longtemps ou écrit Bref la meute se déchaine, qui va fouiller dans les poubelles des vestiaires d’il y a vingt ans ou des écrits et force le pauvre David Douillet à se présenter la tête basse avec la participation de Roslyne Bachelot
    Qu’ une ligne de ses propos soit un peu douteuse personne n’en disconvient mais enfin que le premier qui n’a jamais péché lui jette la première pierre de la lapidation morale :
    A juste titre on est réprouve la lapidation de ces malheureuses en Iran, mais la la lapidation morale. N’est-elle pas aussi perverse à défaut d’être physiquement mortelle ...
    A croire que les militants homosexuels veulent reprendre la grande tradition révolutionnaire :
    " Nul ne peut régner innocemment " et faire régner la terreur. Ne les laissons pas faire .
    Il est vrai que "si j’avais su" je ne l’aurais pas accroché sur un autre discours trop correct, à mon avis, à moins que ce dernier devait servir à le dédouaner toujours auprès de la meute !

  • Quelle bonne nouvelle !!! un chrétien pour s’occuper du sport....de qui se moque-t-on ? il y a déjà un grand ministre chrétien au gouvernement : madame Morano nous a dit qu’elle était très active dans sa paroisse !! En fait, comptons bien,nous avons un ministre Madame Morano catholique mais plus sarkozyste que papiste (elle s’illustra il n’y pas si longtemps par des propos très critiques vis-à-vis de Benoît XVI), l’ectoplasme Monsieur Douillet dont on appprend qu’il est protestant ou évangéliste enfin une manière de dire qu’il ne se veut pas catho, car ce n’est pas très bon électoralement : chrétien cela passe déjà difficilement mais alors catho, cela vous ridiculise.... Qu’est-ce que cela me fait à moi citoyenne et catholique que les deux personnages se disent catholique ou chrétien à la mode de chez nous ou des anglo-saxons ou à la mode de Caen ? je constate une chose : ces deux personnages dits "chrétiens" gourvernent mal et n’auront certainement pas ma voix.
    Je ne doute pas que Madame Morano chante très fort dans sa paroisse et soit une paroissienne de choc et que Monsieur Douillet du fait de sa conversion soit un très grand judoka, mais en toute franchise, je ne pense pas que le saint esprit les dirige dans leur action gouvernementale et à vrai dire je me fous bien de leur "christianisme". Comme catholique, vous me permettrez d’avoir d’autres modèles et sur le plan politique que je ne confonds pas avec le religieux, il me semble que l’on peut trouver mieux et plus grand (de nos jours, il est vrai on a du mal : les morano et les douillet pullulent à gauche comme à droite).
    Bref, cet article participe à la mort du "politique" et au brouillard que constitue en france le fait d’être chrétien ou catholique.Tout le monde peut se dire catho ou chrétien mais accompagne son discours d’un "mais" pour définir sa petite religion à lui que chacun adapte à sa sauce. Il est affligeant que les cathos ou les chrétiens en soient à se réjouir d’avoir ou de croire avoir un "membre de sa communauté", cela en dit long sur la décrépitude du "politique" et sur notre vieux pays qui n’a plus de chrétien que le nom. Nous ne sommes plus qu’une minorité, la plus décriée et la plus mal aimée de france et d’europe.
    Est-ce que l’on se posait en son temps la question de savoir si De Gaulle était catholique ? non les catholiques ou les non croyants votaient pour lui ou contre lui par "politique" et non sur sa relation à dieu, mais il est vrai que le christianisme imprégnait encore notre histoire, notre géographie, notre culture...cet article nous montre à quel point la france et l’europe sont dans une situation post-chrétienne.
    Avoir un ministre "chrétien" devient donc un sujet intéressant, c’est dire où nous en sommes !! ces ministres chrétiens le sont uniquement pour les medias qui ne se poseront pas les questions de fond : "qu’est-ce que leur christianisme ? quelles sont les vraies croyances d’un chrétien ou d’un catholique ? ces deux_là sont "chrétiens" comme d’autres, adeptes de Mahomet ou du dalaï lama, bref cela vous rattache à un groupe mais pas tant à une foi, cela vous situe sociologiquement, c’est tout ce que la presse demande.
    Hier, en zappant, je tombais sur une émission à RTL qui se veut "politique" mais qui me laisse pantoise par la nullité des propos et des sujets quand on sait combien le monde bascule politiquement et économiquement : ces gens-là sont déconcertants.Il faut l’admettre : ce n’est pas de légèreté (salutaire) que la france crève mais bien d’une connerie abyssale qui atteint tous les milieux. Un journaliste de sciences po (d’où vouliez-vous qu’il sorte ??) s’est mis à ironiser sur le discours du pape quant aux anges , cet abruti visiblement ne connaît rien en religion, il doit ignorer que ce sujet n’est pas propre à la religion chrétienne, visiblement il n’a jamais lu Henry Corbin.
    Je ne m’éloigne pas du sujet : cette annonce du "christianisme" de Douillet m’a fait penser à certains pays à majorité musulmane où l’on nous dit qu’un tel est ministre de confession chrétienne.Et bien, cette annonce dans notre france athée a la même signification, c’est anecdotique et purement médiatique. La comparaison est osée car je sais la situation des chrétiens dans cette partie du monde, mais montre bien qu’être chrétien devient une "curiosité" et "étrange". Mais nous sommes d’accord sur un point le christianisme de Morano ou de Douillet ne brisera jamais le consensus, il est dans la norme et se soumet à la société.
    Cordialement

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.