CENTRAFRIQUE : « L’Église est en première ligne pour la réconciliation »

mercredi 5 septembre 2018

Depuis le début de l’année, trois prêtres ont été assassinés en République centrafricaine : les pères Firmin Gbagoua, Albert Toungoumalé-Baba et Joseph Désiré Angbabata. Mgr Nestor-Désiré Nongo-Aziagbia, SMA, 58 ans, évêque de Bossangoa, dans le nord-ouest du pays, a accepté de répondre aux questions de l’AED.

https://www.aed-france.org/centrafrique-leglise-est-en-premiere-ligne-pour-la-reconciliation/

Pour aller plus loin :

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.