Avortement

par Frédéric Aimard

mardi 22 novembre 2016

Ainsi Alain Juppé, luttant « programme contre programme » a-t-il décidé d’attaquer (lors de l’émission la Matinale d’Europe 1) le 22 novembre son rival du second tour de la primaire sur le thème de l’avortement au prétexte sans doute que le député de Paris est soutenu par « Sens commun », une émanation politique de La Manif pour tous... Un thème que François Fillon s’était bien gardé de mettre en avant, n’ayant nullement l’intention de rouvrir ce débat et ayant manifestement décidé de laisser les choses en l’état, même si ses convictions philosophiques ne lui font pas prendre l’avortement pour une chose moralement acceptable.

Et voici que la veille, lors du JT de France2, Alain Juppé se revendique du pape François dont il affirme se sentir plus proche que François Fillon (on se souvient de la répulsion d’Alain Juppé pour Benoît XVI dont il avait dit : « Ce pape commence à poser un vrai problème »). Or le pape François publie justement, en ce début de semaine, une lettre sur le thème de « la miséricorde et la pauvre (pécheresse), Misericordia et misera »... et décide, dans la foulée de l’Année de la Miséricorde, que le péché d’avortement (Ciel le Pape pense donc que l’avortement est un péché !) mérite la plus grande compassion pour la pécheresse qui pourra désormais être pardonnée dans les conditions ordinaires et les plus accessibles, par tous les prêtres, alors que naguère il fallait remonter plus haut dans la hiérarchie de l’Eglise...

Ajoutons que dans la même semaine, « Une enquête quantitative/épidémiologique réalisée dans 11 centres auprès de 453 femmes entre octobre 2013 et septembre 2014 et une enquête qualitative dans les centres d’IVG de Nantes, des travaux conduits par le centre Clotilde-Vautier et révélés par la Fondation pour l’avenir de la recherche médicale aujourd’hui, permettent d’éclairer... » la question de la banalisation de l’avortement sous sa forme médicamenteuse. Pour la première fois est mis en avant, de manière scientifique, le fait que ce genre d’avortement n’est pas sans conséquence sur les femmes dont la douleur physique peut être intense et est souvent mal prise en charge par les médecins.

Tiens donc ! voilà un phénomène dont le site officiel du gouvernement sur ces questions n’avait jamais parlé, ce site censé répondre à la prétendue désinformation des sites « pro-vie » qui non seulement parlent de cette douleur physique, mais aussi de la douleur morale qui peut apparaître, parfois des dizaines d’années plus tard et dont de nombreuses femmes témoignent auprès de services d’écoute dont d’aucuns voudraient l’interdiction ! Oui l’avortement n’est pas une partie de plaisir et c’est un péché (pour ceux qui connaissent le sens de ce mot), et comme tout péché il s’entoure de nombreux silences et de nombreux mensonges. Mais la lumière se fait tôt ou tard. Au détriment des menteurs et donc des hommes politiques sans scrupule qui pensent pouvoir faire feu de tout bois pour « ringardiser » leurs rivaux au motif qu’ils incarneraient un passé noirâtre et eux-mêmes un avenir radieux (argument éculé et de bas étage, à peine digne d’un lycéen).

L’avortement s’invite dans la campagne. Cela n’est pour le bien de personne. Mais après tout, si cela montre un peu plus le mensonge en action, ce ne sera pas perdu pour l’avenir.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-droite/2016/11/22/35004-20161122ARTFIG00179-fillon-repond-a-juppe-sur-l-avortement-qu-on-cesse-les-polemiques-inqualifiables.php

http://www.renepoujol.fr/avortement-non-a-lobscurantisme/


http://www.france-catholique.fr/Cherche-emploi-logement-paroissial.html

Messages

  • Tu ne tueras pas.
    POINT
    meme avec l’autorisation du pape qui n’est pas censé promouvoir Moloch ! .

    • Monsieur Fillon est un Sage.
      Le Pape doit connaitre se que cet acte fait,il tue et si tuer un innocent
      est qu’un simple péché, bravo ! exclamation mais pas de joie ! débile !

      Une personnalité morale comme lui ne devrait pas tenir de tels propos.
      Comme un autre grand monsieur qui n’aurait pas du dire cela !

      L’ Église dérape bien assez et si lui il si met, c’est la cata.
      Je le plaints le pauvre.Il va soulever une Tempête morale, je suis contre
      son idée, son jugement et son libertaire.
      J’approuve monsieur Fillon je suis aussi de son idée et religion. Je luis
      souhaite que le Saint Esprit le guide vers un avenir meilleurs.
      Avorter, n’est pas donner la Vie. Sans jugement pour autant. Pour les
      parturientes.
      Quand au péché tuer 1er des commandement tu ne tueras pas et c’est Dieu qui dit.
      On peut comprendre aussi dans leur grande foi, les musulmans.
      Un Chrétien, n’est pas un Musulman ! un frère c’est tout !

  • Tout-à-fait d’accord avec vos 2 papiers d’hier et de ce soir, bravo.

    Moi j’ai voté pour Poisson avec enthousiasme, je suis d’accord avec son programme au moins à 95%, un enthousiasme que je n’avais pas eu depuis que j’avais fait à plein temps la campagne de Jean Royer en 1974 !…

    Depuis j’avais voté Chirac, Sarkozy etc, avec plein d’état d’âmes et à reculons.

    Pas emballée non plus par Marine. Mais j’estime indigne que les évêques nous la présentent comme un épouvantail alors qu’elle n’est sûrement pas pire, pour un électeur catho, qu’un Hollande, un Valls, un Macron, un Juppé etc.

    Je suis très Villiers, Ménard, Marion…

    Bien que je ne veuille à aucun prix de Juppé l’islamiste et le maçon, l’anti Benoît XVI, jamais jamais jamais, je n’irai voter dimanche prochain et ne sais pas encore ce que je ferai à la vraie élection. Je suis maintenant totalement dégoûtée de LR et pas enthousiaste de Fillon même s’il est évidemment le "moins pire". Mais j’en ai assez, depuis 40 ans, de voter pour des "moins pires" qui font tout le contraire de ce que je souhaite et de ce qu’ils ont promis et ont finalement une bonne partie de la responsabilité de où est tombé notre pays, ce qui n’est pas seulement la faute de Mitterrand et de Hollande. Je ne suis pas chaude pour l’ultra libéralisme.

    Je m’attendais quand même à ce que Poisson fasse un peu mieux, les cathos ont voté "utile" pour Fillon, la droite bourgeoise, bien comme il faut, polie, catho mais pas trop, politiquement correcte surtout.

    Un peu écœurant. Je me suis disputée dimanche soir avec une de mes meilleures amies, catho engagée, encartée à "l’UMP" depuis 55 ans, pro Fillon, son parti c’est une vraie religion et pas question de critiquer. C’est quand même malheureux de se fâcher à cause de ces hommes politiques.

    Moi je suis révoltée contre ces politiques qui s’en mettent plein les poches depuis des décennies, nous on bosse comme des esclaves et on n’a pas un sou au bout du compte, je comprends les gens écœurés qui votent FN même si ça n’irait sûrement pas mieux.

    Comme indépendante j’ai donné toute ma vie 75% de ce que je gagne à l’Etat, je commence à travailler pour moi au 1er octobre, et ce déjà sous la droite. Ras le bol.

    Je serais bien étonnée que Fillon mente moins que les autres, même s’il a une bonne tête. Mais Obama aussi a une bonne tête et on a vu ce qu’il a fait. Ça ne suffit pas.

    Si tous les manifestants de la MPT avaient voté Poisson, quel raz-de-marée !

    Juppé est un véritable serpent, d’obliger Fillon à se déclarer pour l’avortement, il l’a fait pour décourager les MPT de voter pour lui.

    Il s’est déshonoré en ne se désistant pas pour Fillon dimanche soir.
    Dieu sait si j’ai critiqué Sarko mais son discours avait une autre classe que le comportement haineux de Juppé.

    Et Poisson beaucoup de noblesse de se désister pour Fillon. Je réfléchis si je prendrais pas une carte du PCD.

    M

  • Il faut savoir qu’à Bordeaux, Juppé est un maire libertaire qui finance à tour de bras les lobbies gays.

    Il se vante d’avoir dans son équipe un ancien des Manifs pour tous, mais ce dernier, chaque fois que je l’ai rencontré, n’a cessé de se plaindre des mauvais traitements que le maire lui fait subir.

    Ce deuxième tour révèle enfin le vrai visage de Juppé : celle de la collaboration heureuse avec la gauche sur toutes les questions sociétales et en allant dans le sens de la dérégulation des moeurs.

    Juppé est en fait un hyper-libéral sur toutes ces questions et gouvernera au sondage comme il l’a d’ailleurs fait jusqu’à présent pour monter sa campagne de "ratissage".

    Il faut sortir de ce marais en 2017.

    • Dans le contexte actuel, on ne saurait - sans faire preuve de manque d’objectivité, pour ne pas aller plus loin - limiter les propos et les postures de Monsieur A.Juppé à ses qualités ou ses failles dans la gestion de la ville dont il est le maire.

      Sortir des états d’âme et des amertumes personnelles devient plus que nécessaire, indispensable, pour contribuer à un débat responsable et honnête sur l’avenir du pays. Lille, Toulouse, Marseille et autres Bordeaux chers au coeur de tout Français patriote, ne sauraient, néanmoins, "étouffer" l’avenir d’une patrie à la dimension d’un département ou d’une seule ville.

      Dans le contexte actuel, les propos et postures de Monsieur A. Juppé se doivent d’être compris et, si l’on veut, débattus à la dimension de la France, toute autre considération pouvant courir le risque d’être rangé dans le tiroir des haines ou autres sentiments personnels. D’autant que Monsiur Juppé est actuellement candidat à la plus haute distinction au service de la République et non au seul poste de maire de Bordeaux.

      Cela étonnerait ?

      Les Français sont capables de réfléchir avec calme et pondération.

      La maison France mérite, à tous les niveaux, des échanges de qualité.
      Rien de moins.

      Et d’urgence.

    • Quand on veut savoir comment un homme politique peut administrer la France, il faut s’intéresser à la façon dont il administre sa ville.

      A Bordeaux, Juppé donne à fond dans la démagogie pro-libertaire.

      C’est une information d’intérêt national.

    • Voilà qui est bref, précis et concis ! A la bonne heure ! Et cela suffit amplement.

      A retenir pour s’en inspirer en d’autres occasions.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.