Aoûtistes

mercredi 31 juillet 2013

Comme chaque année, vous allez être beaucoup moins nombreux à lire notre lettre de liaison durant ce mois d’août qui commence. Mais nous espérons que ceux qui font encore cet effort sont parmi nos amis les plus motivés.

Si vous êtes déjà abonné(e), n’hésitez pas à faire suivre cette lettre de liaison, voire les précédentes, à tout votre carnet d’adresses (ou à une partie seulement) afin d’offrir à vos relations la chance de découvrir l’existence de notre média catholique.

Et si vous n’êtes pas encore abonné(e), c’est le moment de faire cet effort salutaire :

- salutaire d’abord pour nous parce que notre journal dépend entièrement de sa capacité à conquérir quelques abonnés nouveaux chaque semaine... Serez-vous parmi ceux-ci aujourd’hui ?

- salutaire pour vous parce que, même si cela paraît grandiloquent de l’évoquer, vous devez vous préoccuper de votre salut éternel et que France Catholique s’évertue à vous ouvrir des portes et des fenêtres vers le monde spirituel. Et puis, comme vous commencez à le deviner, notre hebdomadaire a bien d’autres cordes à son arc qui vous surprendront souvent et vous raviront parfois...

A très bientôt ?

http://www.france-catholique.fr/S-abonner-a-France-Catholique.html

France Catholique est une tribune d’expression pour des talents, des intelligences, des vocations qui ne trouvent pas forcément ailleurs tout l’écho qu’ils méritent, ou bien pas tout de suite. De par sa crédibilité, renforcée par une longue et belle histoire, sa réactivité aussi, France Catholique est une référence nationale et internationale, tout en gardant un sens de la liberté grâce à son indépendance totale et au soutien de ses lecteurs. Cependant ceux-ci ne sont pas assez nombreux. On le constate par exemple en ce mois d’août où nous sommes contraints de suspendre la parution durant tout le mois pour des raisons financières (c’est à dire par manque d’un nombre suffisant d’abonnés pour payer un ou deux permanent(s) supplémentaire(s). C’est très dommage quand on a une actualité aussi riche (notamment les JMJ !!! mais il n’y a pas que cela).

Presque chaque année, nous avons des bilans en déficit, parfois au-delà de 100 000 euros de pertes. Nos amis les comblent régulièrement par des abonnements de soutien, par des dons, par des participations diverses. Mais on peut se demander parfois, dans des moments de découragement, si cet argent ne serait pas mieux employé ailleurs et autrement. Si nous ne devrions pas fermer ce journal, fondé en 1924 dans un climat très combattif, pour laisser la place à d’autres qui font un travail très proche, avec plus de moyens, mieux que nous ? Si nous ne devrions pas nous convertir en une activité de pure charité... Tourner la page ?

Mais à chaque fois que nous avons évoqué cette hypothèse, nous avons eu à faire le constat, souvent providentiel, du bien que France Catholique pouvait faire dans certaines vies de chrétiens, nous avons pu mesurer que notre activité n’était pas un luxe réservé à une élite, mais qu’elle était en elle-même bien souvent un acte de charité bien que difficile à mesurer et à expliquer... Alors nous voulons continuer à y croire. Merci à tous nos fidèles lecteurs, qui nous soutiennent toujours sans jamais se plaindre. Et nous aimerions dire merci à nos futurs lecteurs, ceux qui décideront que s’abonner à France Catholique aura un sens pour leur propre vie et pour la vie de l’Eglise en France.

Et merci encore à tous ceux qui sauront se servir de France Catholique pour de justes combats. Ce sont eux peut-être les plus importants pour l’avenir... De toute manière, nous rendrons grâce pour la belle aventure que nous vivons. Elle est fragile, mais comme toute vie qui est un cadeau de Dieu.

http://www.france-catholique.fr/S-abonner-a-France-Catholique.html

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.