Abonnement. Est-ce votre tour ?

mardi 22 octobre 2013

Nous n’avons jamais lancé un appel aux abonnements ici sans recevoir au moins une ou deux réponse(s), rarement plus... mais dans le quart d’heure ! D’où la tentation tout de même de multiplier indéfiniment les appels que seule la crainte de lasser tous ceux qui sont déjà abonnés (et de les faire fuir) modère !

Il y a chaque semaine des abonnés qui nous abandonnent pour toutes sortes de causes qui mettent rarement en question l’amitié qu’ils nous portent. Accidents de la vie : chômage, trop petite retraite, maladie, extrême vieillesse... décès ! Nous n’y pouvons pas grand chose sinon offrir, dans les premiers cas, des abonnements solidarité ou à tarif réduit.

Et chaque semaine ou presque également, de nouveaux abonnés, des étudiants, des religieux, des jeunes couples, de nouveaux retraités... nous rejoignent. Mais la balance n’est pas égale et ne penche pas dans le bon sens !

Alors, au terme d’une semaine plus ou moins désastreuse, nous relançons un appel. Sera-ce votre tour de venir nous rejoindre ? Nos nouveaux abonnés sont rarement de complets inconnus. Il y a ceux qui reviennent, parfois après des années d’absence ou en mémoire de quelqu’un de leur famille ou d’une communauté dont ils se rappellent l’attachement à France Catholique. Il y a surtout ceux qui nous suivent sur Internet, parfois depuis des années, et qui se sont dit déjà cent fois : "Ah oui, il faut que je les soutienne car le site de France Catholique est tout de même quelque chose d’unique et qui m’a apporté des satisfactions qui méritent une adhésion plus ferme de ma part".

Ce que beaucoup ignorent c’est que le journal "papier" (même quand il est sous sa forme électronique) est assez différent de ce qu’on peut lire sur Internet. L’esprit et le même mais il y a un souci de concision, de présentation et aussi des articles plus originaux qu’on ne met pas forcément à la disposition de tous sur la "toile" pour garder une valeur strictement "commerciale" au journal.

Car France Catholique est aussi une entreprise économique avec un bilan. Nous devons vendre des abonnements ou bien il faudra tout arrêter, y compris le site et ses services gratuits.

Merci d’y penser maintenant en souscrivant un nouvel abonnement ou en abonnant un ami ou une communauté, en faisant également fonctionner (pour les vacances scolaires ou en prévision de cadeaux...) notre service édition.

A très bientôt. Et déjà bienvenue aux quelques-uns qui, nous le savons, vont réagir positivement à cet appel.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication