Commentaire du Père Michel Gitton

20e dimanche ordinaire C

2006

Résistance jusqu’au sang, menace de mort, divisions dans les familles,…on ne peut pas dire, les perspectives sont plutôt dures, ce dimanche. Avis à tous ceux pour qui le christianisme est un art de vivre plein de douceur et de sérénité. Que nous le voulions ou pas, le combat est là, au cœur de notre vie avec le Christ.

Nous le rencontrons à plusieurs titres : d’abord parce que ce monde est violent et que nous, chrétiens, ne sommes pas à l’abri dans quelque univers protégé, à l’écart des épreuves qui atteignent tous et chacun. Deuxièmement, cette violence, elle atteint tout spécialement le disciple du Christ, comme jadis l’envoyé de Dieu, lorsqu’il est contraint de dire la vérité à ceux qui ne sont pas prêts à l’entendre. Le prophète Jérémie a fait l’expérience cuisante de devoir annoncer la ruine de Jérusalem à cause des péchés de ses dirigeants et ceux-ci n’ont pas manqué de se venger sur lui, au moment même où la catastrophe commençait de s’abattre sur la ville.

Jésus nous parle ouvertement de cette « guerre » qu’il est venu apporter, il a conscience, lui le Roi de Paix, de provoquer la division au sein même des familles, dans la mesure où certains adhéreront à la foi nouvelle, avec toutes ses exigences et que d’autres refuseront. Bien sûr, ce n’est pas de gaieté de cœur que le Seigneur envisage ces déchirures, mais elles ne l’étonnent pas et il ne veut pas qu’à cause d’elle, nous reculions et fassions passer la bonne entente avant la nécessaire fidélité à sa Parole.

Ce dont nous parle l’épître aux Hébreux est plus de l’ordre du combat intérieur. L’auteur sait que, pour nous, la lutte contre le péché est une opération ardue, qu’il y faut de l’endurance et du courage pour rompre nos liens, plus ou moins volontaires. Il nous propose même l’exemple du Christ qui pour nous libérer s’est humilié. Alors, il ose nous engager à ce combat qui plus qu’un autre nous déchirera : mais la liberté est à ce prix.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.