Y a-t-il une conception chrétienne de l’homme ?