Accueil du site > Point spi > Ier mercredi du Temps Pascal

envoyer l'article par mail envoyer par mail Imprimer cette page

Ier mercredi du Temps Pascal

mercredi 15 avril 2009


1er mercredi du Temps Pascal Première Lecture : Actes 3.1–10 Psaume : Psaume 105.1–4, 6–9 Évangile : Luc 24.13–35

Sur la route d’Emmaüs 13 Ce même jour, deux d’entre eux se rendaient à un village du nom d’Emmaüs, éloigné de 60 stades de Jérusalem, 14 et ils parlaient entre eux de tous ces événements. 15 Tandis qu’ils parlaient et discutaient entre eux, voici que Jésus lui-même s’approcha et fit route avec eux. 16 Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. 17 Et voilà qu’il leur dit : « Mais quelle est donc cette affaire dont vous discutez tout en marchant ? » Ils s’arrêtent, l’air découragé, 18 et l’un d’eux nommé Cléopas lui répond : « Tu es bien le seul homme de passage à Jérusalem à ignorer ce qui s’est passé ici ces derniers jours. » 19 Il leur dit : « Quoi donc ? » Ils répondent : « Toute l’affaire de Jésus de Nazareth ! C’était un prophète puissant en œuvres et en paroles : Dieu en est témoin, et tout le peuple également ; 20 mais nos grands prêtres et nos chefs l’ont renié, ils l’ont condamné à mort et l’ont mis en croix. 21 Et nous, nous pensions que c’était lui qui délivrerait Israël. Mais tout est fait et c’est déjà le troisième jour. 22 C’est vrai que quelques femmes de notre groupe nous ont déroutés. Quand elles sont allées au tombeau à l’aube, 23 elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles ont eu une vision avec des anges qui disent qu’il est vivant. 24 Certains des nôtres sont allés au tombeau et ont trouvé les choses comme les femmes avaient dit, mais lui, ils ne l’ont pas vu. » 25 Alors il leur dit : « Hommes sans intelligence, cœurs lents à croire ce qu’ont dit les prophètes ! 26 Le Messie ne devait-il pas souffrir pour entrer dans sa gloire ? » 27 Et il leur fit l’interprétation de ce qui le concernait dans toutes les Écritures, en commençant par Moïse et ensuite tous les prophètes. 28 Lorsqu’ils approchèrent du village où ils se rendaient, il fit semblant d’aller plus loin. 29 Mais ils firent pression sur lui : « Reste avec nous, le soir tombe et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour s’arrêter avec eux. 30 Comme il était à table avec eux, il prit le pain, il le bénit et, après l’avoir rompu, il le leur donna. 31 Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent ; mais lui déjà était devenu invisible à leurs yeux. 32 Ils se disaient l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant en nous quand il nous parlait sur le chemin et nous expliquait les Écritures ? » 33 À l’heure même ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem où ils trouvèrent rassemblés les Onze et ceux de leur groupe. 34 Ceux-ci leur dirent : « En vérité le Seigneur est ressuscité, il est apparu à Simon. » 35 Et eux de leur côté commencèrent à raconter ce qui s’était passé sur le chemin, et comment ils l’avaient reconnu à la fraction du pain.

Répondre à cet article